Migrants: Anne Hidalgo annonce l'ouverture d'un camp humanitaire à Paris

MIGRANTS La maire de Paris a tenu une conférence ce mardi sans toutefois préciser le lieu exact du campement...

N. Beu. avec R. L.

— 

Selon Anne Hidalgo, ce campement sera aux normes de l'ONU.
Selon Anne Hidalgo, ce campement sera aux normes de l'ONU. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Un an après la première évacuation des réfugiés de La Chapelle, Anne Hidalgo a annoncé, ce mardi, l’ouverture imminente d’un camp humanitaire pour les migrants.

« Nous allons installer à Paris un campement humanitaire aux normes de l’ONU », a précisé la maire de Paris. « Ce site sera plutôt dans le nord de Paris », a indiqué l’élu, qui a ajouté que le nom du lieu, qui appartiendra à la Ville, serait « annoncé dans les prochains jours ». L’ouverture devrait avoir lieu dans un mois et demi. Différents lieux vont être expertisés cette semaine afin de trouver le lieu idoine, où devraient à terme être accueillis plusieurs centaines de réfugiés.

« Il est temps de passer à la vitesse supérieure et d’apporter des réponses avec la préfecture de police, le préfet de région et les associations face à ce flux migratoire, a expliqué Anne Hidalgo devant la presse, entourée d’adjoints et de représentants d’associations. Nous avons décidé d’ouvrir un centre pour accueillir ces réfugiés dignement. » « Il est de ma responsabilité de proposer ces terrains et d’agir, a poursuivi l’élu, qui a fait de Grande-Synthe, dans le Nord, un modèle. Je veux qu’il y ait un lieu identifié, estampillé, et aux normes pour pouvoir remettre ces personnes dans le circuit qui corresponde. »

>> A lire aussi: Ce camp atypique que l'Etat récupère à Grande-Synthe