Seine-Saint-Denis: Un mois «à la Antoine de Maximy» pour montrer l'autre visage du 93

VOYAGE Caméra au poing, Waël Sghaier, 30 ans, part en juillet sur les routes de son département et dormira chez l'habitant. Avec l'espoir de finir chez Claude Bartolone et d'emmener avec lui un journaliste du «Figaro»...

Fabrice Pouliquen

— 

Le 1er juillet, Wael Sghaier part pour un mois de vacances sur les routes de son département: la Seine-Saint-Denis.
Le 1er juillet, Wael Sghaier part pour un mois de vacances sur les routes de son département: la Seine-Saint-Denis. — F. Pouliquen / 20 Minutes

C’est une ruelle pavée comme il existe tant à Saint-Denis. Wael Sghaier reçoit au 15 rue Gisquet, derrière un portail, dans les bureaux du Café culture et sa Fabrique du Maccadam, une association culturelle qui sert de tremplin à des artistes dyonisiens. « C’est un endroit que j’aime bien, justifie le jeune homme de 30 ans. Et puis c’est là qu’en 2014 j’avais fini mon premier voyage en Seine-Saint-Denis. »

« Fier de vivre en Seine-Saint-Denis »

Le département n’est pas vraiment dans les guides touristiques. Et Wael Sghaier a d’autant moins de raisons d’y passer ses vacances qu’il y a grandi. AAulnay-sous-Bois. Mais à l’été 2014 donc, il a passé quatre mois sur les routes de son département, en quête de l’autre visage du 93. Celui qu’évoquent rarement les médias. « Je voulais prouver qu’on peut être fier de vivre en Seine-Saint-Denis, qu’il n’y a pas que des problèmes, raconte-t-il. Les Dionysiens ne constituent pas tous une menace pour la Nation. »

Deux ans plus tard, Wael Sghaier repart. Parce que dans le fond, le constat est toujours le même : « les médias nous rabâchent toujours et encore la même image de la Seine-Saint-Denis ». Wael en veut pour preuve ses « google alertes » qu’il s’est créées avec les mots-clés « Seine-Saint-Denis ». « Je ne reçois que des faits divers, des faits divers et encore des faits divers », regrette-t-il. Wael en veut surtout pour preuve un dossier de huit pages paru samedi 21 mai dans Le Figaro Magazine sur la montée de l’islamisme en Seine-Saint-Denis. Avec cette « une » choc sur laquelle le titre « Molenbeek-sur-Seine » surplombe deux jeunes femmes voilées devant la basilique de Saint-Denis.

A la Antoine de Maximy

Wael fera son sac le 1er juillet et passera tout le mois à se balader dans son département. Caméra au poing, au gré des transports en commun, en dormant le plus possible chez l’habitant. A la Antoine de Maximy et ses émissions J’irai dormir chez vous. « Si ce n’est que la Seine-Saint-Denis, c’est chez moi, sourit-il. Mais oui, l’idée est de réaliser un documentaire à l’issue du voyage. »

Wael Sghaier connaît déjà quelques étapes de son périple. Les incontournables. « Le rappeur 2spee qui me servira de guide dans Saint-Denis, les bergers urbains de l’ association Clinamen, les très bons apiculteurs du 93, le quartier de la Maladrerie à Aubervilliers, une utopie architecturale classée patrimoine du XXe siècle, le Palacio d’Abraxas, à Noisy-le-Grand, un immeuble de logements étonnants qui a servi de décor à Hunger Games… », énumère Wael Sghaier.

Emmener Le Figaro et dormir chez Claude Bartolone

Cette liste ne permet pas de tenir un mois, mais c’est tant mieux. Waël Sghaier veut laisser aussi une bonne part à l’improvisation. Un gage d’objectivité à ses yeux. « Je veux raconter la Seine-Saint-Denis sans parti pris, assure-t-il. Et puis ça laisse aussi la place pour tenter quelques paris. Waël aimerait notamment finir son tour chez Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale et député de Seine-Saint-Denis. « Il habite une grande maison toujours au Pré-Saint-Gervais où il a grandi, indique-t-il. J’aimerai beaucoup causer du 93 avec lui. »

L’autre espoir que caresse le Dyonisien est d’emmener dans ses bagages un journaliste du Figaro. Waël Sghaier a déjà adressé une lettre ouverte au quotidien. « Si tu viens, tu vas t’éclater comme jamais. Tu te souviendras de ces vacances, peut-être même les plus dépaysantes de ta vie », promet-il. A ce jour, le jeune homme attend toujours une réponse.