Paris: La Grande Roue de Marcel Campion en toute illégalité place de la Concorde?

ATTRACTION La préfecture de la région Ile-de-France avait sommé Marcel Campion de démonter sa Grande Roue avant le 20 février. Ce qui n’a toujours pas  été fait…

Fabrice Pouliquen

— 

Marcel Campion refuse de démonter sa grande roue place de la Concorde.
Marcel Campion refuse de démonter sa grande roue place de la Concorde. — FRANCOLON XAVIER/SIPA

Elle en impose place de la Concorde où elle a été installée peu avant les fêtes de fin d’année. Maisla Grande Roue de Marcel Campion, a-t-elle seulement le droit d’être là ? Une décision de la préfecture d’Ile-de-France, révélée mercredi par le Canard enchaîné, semble indiquer le contraire.

Une sommation de la préfecture d’Ile-de-France

Les services de l’Etat ont en effet ordonné à Marcel Campion de démonter son manège au plus tard le 20 février… Ce que le roi des forains n’a jamais fait. La Grande Roue tourne toujours place de la Concorde et vient de remettre à jour la décoration de ses 48 nacelles aux couleurs de l’Euro.

Dès la fin 2015, le préfet d’Ile-de-France avait fait savoir à Marcel Campion qu’il devrait libérer la place fin février, indique Le Parisien. Il n’était juste autorisé à réinstaller son manège pour l’Euro, pendant les 30 jours de la compétition, indique Le Parisien. Le principal intéressé dénonce un tissu de mensonges dans les colonnes du quotidien. « J’ai contacté la mairie de Paris. C’est avec elle que je traite et que j’ai signé une convention. Pas avec l’Etat. J’ai eu le cabinet du 1er adjoint. On m’a dit : la Ville est en contact avec la préfecture. On arrange ça ! »

« Une affaire entre Campion et l’Etat »

A la mairie, le discours est toutefois différent. « La convention d’occupation signée mentionne en toutes lettres que c’était au bénéficiaire de s’assurer d’obtenir toutes les autorisations nécessaires. La ville n’a pas à intervenir dans ce dossier entre Marcel Campion et l’Etat. »