L'Etat a cédé un tiers de Rungis

- ©2007 20 minutes

— 

Le gouvernement a vendu vendredi un tiers de la Semmaris, la société gérant le marché international de Rungis (Val-de-Marne), à Altarea, une société foncière. La part de l'Etat descend donc en-dessous des 50 % du capital de la Semmaris, même si le secteur public conserve plus de 50 % de ce capital, grâce notamment aux participations de la Ville de Paris et du département. Les grossistes se sont déclarés « fort mécontents de l'opération » et « regrettent de ne pas connaître le projet du nouvel actionnaire. » Le conseil général du Val-de-Marne, présidé par Christian Favier (PCF), a également dénoncé cette vente.