Montreuil : Les « murs à pêches », un joyau fruitier et artistique oublié en plein cœur de la ville

Lieu insolite Cette oasis méconnue abrite entre ses allées un vestige oublié datant du XVIIème siècle : les « murs à pêches montreuillois »…

Jessica Martinez

— 

La parcelle des murs à pêches abrite l'un des plus beaux jardins du site.
La parcelle des murs à pêches abrite l'un des plus beaux jardins du site. — 20minutes

« Ce site fait partie intégrante du patrimoine de Montreuil, mais il reste très peu connu aujourd’hui ». Hugo, l’un des membres de l’association Murs à pêches (MAP), qui organise ce week-end la 16e édition du festival dédié à ce lieu surprenant, joue les guides ce mardi après-midi.

Site des murs à pêches, Montreuil.
Site des murs à pêches, Montreuil. - 20minutes

 

Car ce site du quartier Saint-Antoine, à Montreuil (Seine-Saint-Denis) abrite un trésor vieux de cinq siècles. Ici, « on cultive encore des pêches en utilisant les techniques du passé, et il existe ici des variétés qu’on ne trouve qu’à Montreuil ». Cette technique du passé, c’est le palissage.

>> A lire aussi : Pour garder les manèges du Jardin d'acclimatation, LVMH s'allie à la Compagnie des Alpes

Les pieds de pêches sont plantés le long de très nombreux murets qui composent le site, permettant ainsi, grâce à des clous plantés dans les murs et des bouts de tissus tenant les branches, de faire pousser les arbres fruitiers au plus près des murs. Objectif ? Protéger les arbres fruitiers des gelées printanières et leur garantir une meilleure maturation, grâce à la chaleur du soleil emmagasinée dans les murs pendant la journée.

La parcelle
La parcelle - 20minutes

 

Mais la vraie particularité du site se dévoile au fur et à mesure de notre progression dans ce labyrinthe fruitier, divisé entre plusieurs dizaines de parcelles : « Ici les murs sont au milieu des parcelles. Le mur n’est pas là pour séparer des espaces mais pour créer. En l’occurrence, des fruits », explique encore Hugo dans un sourire.

Le site des murs à pêches de Montreuil : une oasis au pieds des tours de béton.
Le site des murs à pêches de Montreuil : une oasis au pieds des tours de béton. - 20minutes

 

L’histoire de ce site remonte au 17ème siècle, lorsque la technique du palissage se développe peu à peu à Montreuil. Sous Louis XIV, les fruits de ce site furent même réservés au seul plaisir du roi, qui y envoya son grand jardinier de l’époque, Jean-Baptiste de La Quintine, afin d’y recruter les meilleurs spécialistes de pêches. Au XIXème siècle, la récolte s’est tant étendue qu’elle représente alors plus de six cents kilomètres de murs et qu’elle atteint une année une production de quinze millions de pêches.

Loic et Chales-Louis, maçons envoyés pas la mairie, retapent les murs du site. Le 10/05/2016
Loic et Chales-Louis, maçons envoyés pas la mairie, retapent les murs du site. Le 10/05/2016 - 20minutes

Ces kilomètres de murs n’ont pas tous résisté aux assauts du temps et ce sont leurs vestiges, répartis sur 35 hectares naturels, dont 8,5 classés au patrimoine, que tiennent à protéger les différentes associations agricoles ou culturelles ayant racheté des parcelles du domaine.

Récemment la ville de Montreuil s’est également engagée à apporter son aide à la préservation du site, notamment par le biais de l’intervention régulière de maçons pour entretenir les murs. « Avant c’était un peu de la débrouille, on restaurait avec les moyens du bord. C’est vrai que la mairie a entendu nos demandes pour le coup », confirme Hugo.

Opération de land art pour accueillir la festival du 13 au 15 mai 2016.
Opération de land art pour accueillir la festival du 13 au 15 mai 2016. - 20minutes

 

Et à ce travail de préservation, s’ajoute une volonté de l’association de faire connaître ce lieu étonnant. Le site ; ouvre en effet ses portes au public dans le cadre de la 16ème édition du Festival des murs à pêches, du 13 au 15 mai. Au programme spectacles, art de rue, installation land art ou encore concerts sont à venir voir du 13 au 15 mai. Une bonne occasion de découvrir ou re-découvrir ce royaume fruitier oublié en plein cœur de la ville.
 

Infos pratiques : Métro Mairie de Montreuil (ligne 9). Entrée rue de Montreuil ou impasse Gobétue. Les 13, 14 et 15 mai. Entrée gratuite.