Le nouveau maire de Londres Sadiq Khan, un exemple pour la France, selon Anne Hidalgo

POLITIQUE "Il s’est taillé une place dans l’histoire", a lancé la maire de Paris au sujet de Sadiq Khan, ce musulman d’origine pakistanaise fraîchement élu maire de Londres…

20 Minutes avec AFP

— 

Anne Hidalgo, maire de Paris, accueillie par Sadiq Khan, nouveau maire de Londres à la gare de St Pancras.
Anne Hidalgo, maire de Paris, accueillie par Sadiq Khan, nouveau maire de Londres à la gare de St Pancras. — AFP

Le nouveau maire de Londres, le travailliste Sadiq Khan, est «un exemple» pour la France, a estimé la maire de Paris, Anne Hidalgo, à l'occasion d'une visite à son homologue mardi après-midi à Londres.

«Il s'est taillé une place dans l'histoire», a déclaré Anne Hidalgo, interrogée par la presse sur l'élection de ce musulman d'origine pakistanaise et fils de chauffeur de bus à la tête de la capitale britannique.

« C’est une exemple pour nous »

«Il est le premier musulman élu à la tête d'une grande ville européenne. Et il est aussi un progressiste, un humaniste et un démocrate. Oui, c'est un exemple pour nous», a ajouté l'élue socialiste à la descente du train en provenance de Paris au pied duquel Sadiq. Khan l'attendait.

Sadiq Khan a de son côté aussi estimé qu'Anne Hidalgo, la première responsable étrangère à lui rendre visite, s'était «taillé une place dans l'histoire. Elle est la première femme élue maire de Paris», a-t-il dit.

«Nous avons la même histoire, les mêmes convictions, les mêmes valeurs», a ajouté Anne Hidalgo, insistant, tout comme son hôte, sur le milieu modeste dont ils sont tous deux issus.

Une heure d’entretien au milieu du public

Les deux élus de gauche se sont ensuite attablés à la terrasse d'un café dans la gare St Pancras où arrivent les trains Eurostar en provenance de Paris, pour une heure d'entretien au milieu du public.

L'édile britannique a offert un verre gravé à sa collègue française, dans une ambiance démonstrativement chaleureuse.

Anne Hidago a précisé à l'AFP à l'issue de l'entretien qu'ils avaient évoqué la question du logement social, «avec le même souci de la mixité sociale dans nos villes», ainsi que de la pollution, deux des grands thèmes de la campagne de Sadiq Khan.

«On va pouvoir construire»

La maire de Paris, qui brigue la présidence du C40, regroupement de 83 grandes villes visant à lutter contre le réchauffement climatique, a estimé qu'avec Sadiq Khan, «on va pouvoir construire», même si Paris et Londres peuvent parfois se retrouver aussi «en compétition».