Paris: A Château-Rouge, des habitants attaquent l’Etat et la ville pour insécurité

JUSTICE Les habitants de la rue Dejean se disent minés par les vendeurs à la sauvette, nombreux dans leur quartier…

F.P.

— 

Des vendeurs à la sauvette sur un marché francilien (Photo illustration).
Des vendeurs à la sauvette sur un marché francilien (Photo illustration). — VALINCO/SIPA

Mardi, les habitants de la rue Dejean dans le quartier Château-Rouge, ont rendez-vous au tribunal administratif de Paris. Réunis au sein de l’ association Vie Dejean, ces Parisiens font face aux nombreux vendeurs à la sauvette et aux désordres liés à leur présence, indique Le Parisien.

Ils s’estiment moins bien lotis en termes de sécurité et de nettoyage de la voie publique et ont décidé à ce titre d’attaquer en justice l’Etat et la ville de Paris. Ils réclament 20.000 euros de préjudice moral aux deux institutions.

«Une situation redevenue intolérable»

Le procès devait se tenir initialement le 29 mars mais avait été reporté. La situation ne s’est guère améliorée depuis, témoigne une habitante dans les colonnes du Parisien: « Un véhicule des forces de l’ordre a bien stationné dans le quartier à partir du 4 avril, durant un peu plus d’une semaine… Mais il est reparti et les sauvettes se déchaînent de plus belle. La situation est redevenue totalement intolérable, alors que nous sommes en pleine zone de sécurité prioritaire (ZSP). »