Un arsenal découvert au domicile du forcené du Blanc-Mesnil

FAIT DIVERS Il s'était retranché après l'annonce de la vente sur saisie de sa maison...

— 

Des armes, des munitions et des bouteilles de gaz ont été retrouvés jeudi au domicile du forcené du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) qui s'est rendu dans la nuit de mercredi à jeudi après une longue résistance, sans faire de blessés.

Désespéré face à la vente sur saisie de sa maison, cet homme de 52 ans s'était barricadé mercredi matin avec des armes dans son pavillon, qu'il menaçait de faire sauter, tirant à plusieurs reprises vers la police, selon les autorités. Il s'est rendu à 2h15 du matin.

Au cours des perquisitions menées à son domicile, les policiers ont trouvé, selon la source proche de l'enquête, une quinzaine d'armes, dont un fusil et un pistolet-mitrailleur artisanal, plusieurs centaines de munitions de divers calibres, une demi-douzaine de bonbonnes de gaz, de la poudre noire, du matériel à remplir les cartouches, et quelques boules de pétanque évidées et transformées pour avoir l'aspect de grenades.

Michel Marly était toujours en garde à vue jeudi soir dans les locaux de la police judiciaire à Bobigny, selon une source judiciaire. Sa garde à vue pourrait se prolonger jusqu'à la nuit de vendredi à samedi.