Des ados jugées pour actes barbares

M. B. avec AFP - ©2007 20 minutes

— 

« Des gamineries qui ont dérapé dans l'horreur », explique un avocat. Le tribunal pour enfants de Versailles (Yvelines) juge à partir d'aujourd'hui à huis clos deux jeunes filles de 15 et 16 ans, accusées d'avoir torturé et violé le 4 septembre 2006 une élève de 14 ans, le jour de la rentrée. Une troisième tortionnaire présumée, âgée de 18 ans, comparaîtra seule devant les assises en décembre. Les faits se sont déroulés à l'école Le Nôtre pour adolescents en difficulté, à Sonchamp (Yvelines). Un centre de formation professionnelle géré par la Ville de Paris, où une cinquantaine de jeunes sont placés par l'aide sociale à l'enfance pour des maltraitances subies dans leur famille.

Les quatre filles partageaient le même dortoir ce soir-là, et les trois agresseuses présumées auraient reproché à la victime de faire grincer son lit. Le trio lui aurait alors infligé des claques, des coups, des brûlures de cigarettes sur les mains et les jambes, avant de la violer avec un cintre. L'agression avait été découverte par un éducateur qui avait retrouvé un message informatique laissé par la victime, dans lequel elle exposait les violences subies, sans faire allusion directement au viol.