Paris: Une semaine pour réaliser la meilleure vidéo de skate... avec leur smartphone

Skate Depuis le 1er mai et jusquà ce vendredi, se tenait à Paris le Sosh Highlight, le premier contest vidéo et photo de skateboard, uniquement réalisées au smartphone...

Jessica Martinez

— 

Sam Partaix (skateur) et Ludovic Azémar, en plein échauffement.
Sam Partaix (skateur) et Ludovic Azémar, en plein échauffement. — 20minutes

Armés deplanches de skate et de smartphones, ils ont passé la semaine à écumer Paris à la recherche du meilleur spot. Dans chaque équipe, 3 talents différents : un skateur, un photographe et un réalisateur vidéo. Leur mission ? Produire la meilleure vidéo et réaliser les meilleures photos de skate, uniquement munis… De leurs smartphones.

« Le smartphone ? C’était une évidence ».

Sam Partaix, à l'entraînement, skatepark du quai des Jemmapes, (10ème).
Sam Partaix, à l'entraînement, skatepark du quai des Jemmapes, (10ème). - 20minutes

 

A l’origine de cette compétition, dont l’ultime phase a débuté le 1er mai, Sam Partaix, référence parmi les skateurs de la scène française, et fondu de skate depuis son adolescence : « On a l’habitude de se filmer entre nous avec nos téléphones quand on fait du skate, pour revoir des figures, se les montrer, alors ce contest entièrement au smartphone, c’était une évidence. Surtout pour les plus jeunes, qui les utilisent de plus en plus ».

>> A lire aussi: Il fait du skate... sans skate

Même constat du côté de son réalisateur, Ludovic Azémar, spécialisé dans la vidéo de skate depuis une dizaine d’années : « Pour moi vidéos et skate sont liés. D’ailleurs ma passion pour la vidéo est venue en même temps que celle du skate ».

Skatepark, Quai des Jemmapes, Paris 10ème.
Skatepark, Quai des Jemmapes, Paris 10ème. - 20minutes

 

Et dans ce concours très particulier, être skateur soi-même s’avère être un vrai avantage. « Comme je fais du skate je sais reconnaître le moment où la figure arrive, donc je sais quel est le bon moment pour déclencher la photo », explique Nicolas Huynh, photographe et ami de longue date de Sam. « Le secret avec le smartphone, c’est d’anticiper : il faut appuyer une ou deux secondes avant par rapport à ce qu’on aurait fait avec un vrai appareil photo ».

Un seul mot d’ordre : créativité

Une fois cette difficulté technique surmontée, les candidats peuvent donner libre cours à ce qui fait tout le sel de ce sport : la créativité. « Pour gagner il va falloir être original, être drôle dans l’écriture de la vidéo. Qu’il y ait une histoire derrière le skate », analyse Ludovic. « Mais il ne faut pas oublier de s’amuser ! » complète un peu plus tard Lisa Jacob, seule skateuse de la compétition. « Dans le skate, même dans une compétition, peu importe que tu gagnes ou pas. Quand tu rends ta vidéo et que tu es content de ce que tu as rendu, c’est déjà super ».

Les résultats seront communiqués ce vendredi, lors de la soirée de clôtureouverte au public, et organisée au Générator Hostel à Paris (10ème). Les vainqueurs des trois meilleures vidéos, de la meilleure photo et de la photo Instagram la plus likée se partageront la somme de 8.000 euros. A l’issue de cette soirée, les images de la compétition seront ensuite présentées dans trois villes françaises – Lille, Lyon et Bordeaux – hauts-lieux de la scène skateboard en France.

Les résultats du Sosh Highlight contest seront annoncés ce vendredi soir, au Générator Hostel, 11 place du Colonel Fabien. Plus d'informations sur www soshhighlight.com.