Paris : Au Mir 2, les rois de la plonge pourront manger gratis

RESTAURATION La marque de liquide vaisselle Mir est de retour dans la restauration. Elle se prépare à ouvrir un nouveau restaurant où il faudra faire la plonge pour payer l’addition...  

B.T.

— 

Le Mir 2 ouvrira le 23 mai au 90, rue de la Folie-Méricourt.
Le Mir 2 ouvrira le 23 mai au 90, rue de la Folie-Méricourt. — Ubibene

« Et une ballottine de volaille au foie gras avec sa sauce vierge et des légumes rôtis pour monsieur ! Une ! Et pour madame ? Un poisson ? Un maigre effilé au bouillon parfumé avec petit pois et pesto de menthe avec amandes grillées ! L’addition ? Vous passerez plutôt par l’évier pour faire une vaisselle ! » Dès le 23 mai, vous pourrez vivre cette scène surréaliste au 90, rue de la Folie-Méricourt. La marque de liquide vaisselle Mir se prépare à y ouvrir un restaurant éphémère où le client règle la note en lavant ses couverts.

Un premier restaurant du genre en 2014

Le concept n’a rien de nouveau. La filiale du géant Henkel avait déjà fait le coup en octobre 2014 avec exactement le même concept et la même agence événementielle, Ubibene. « Au lieu d’ouvrir trois jours, nous accueillerons du monde pendant 13 jours, explique Michael Courcoux, le directeur général d’Ubibene. Nous aurons deux services le midi, deux autres le soir et un brunch le dimanche avec 18 couverts par service. »


Lors de la première opération du genre, il y a deux ans, plus de 240 repas ont été servis. « C’était un gros succès, mais il y a eu deux jours sur les trois pour la presse et puis c’était un restaurant que nous avons entièrement transformé, se souvient Michael Courcoux. Cette fois, nous créons un restaurant éphémère avec un concept de table d’hôtes. » Concrètement dès le dessert, le client passera à l’évier où il pourra utiliser les produits Mir pour nettoyer ses couverts. « Il y a une dimension que nous n’avions absolument pas anticipée, avoue Michael Courcoux. Les gens s’amusent énormément. Ils s’envoient de la mousse au visage… » Pour toujours plus de fun, les clients du deuxième service (13 h) devront également laver les ustensiles de cuisine.

« Une cuisine de bonne facture »

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Il semblerait que oui. Le reste de l’année, le 90, rue de la Folie-Méricourt est connu sous le nom de la Tours de cuisine. Tenu par Vincent Utard et André Faye, le lieu sert pour des cours de cuisine et d’œnologie. Pour l’occasion, les deux associés s’effacent et passent derrière les fourneaux. « Ce sera du fait-maison et de bonne facture, assure Vincent Utard. Les plats seront servis avec un verre de vin naturel, une spécialité de la maison. »


Pour s’inviter au Mir 2, il suffira de s’inscrire sur internet dès le 20 mai pour pouvoir y manger le 23. Le principe reste le même qu’en 2014 : il faut s’inscrire trois jours à l’avance via internet. « S’il reste des places, nous serons ouverts aux habitants du quartier et aux passants », précise Michael Courcoux. Mais attention ! Le restaurant n'a pas de caisse. Il ne sera jamais question de régler autrement qu'en liquide vaisselle. Si vous passez la porte du Mir 2, vous DEVREZ faire la plonge.

Les joies du référencement Google

Le joli coup de com' de Mir devrait faire au moins un heureux. Il se trouvera bien quelques étourdis pour confondre le Mir 2 avec le  El Mir (75 rue Odessa, Paris 14e) sur Google.

Le référencement du Mir, le 28 avril.
Le référencement du Mir, le 28 avril. - Capture Google

Dans ce restaurant libanais, on se frotte déjà les mains. « Si ça peut nous faire un peu de pub et attirer des nouveaux clients ! », se réjouit le responsable de salle. Pas sûr, par contre, qu'on puisse y régler aussi facilement l'addition qu'au Mir 2.


Pratique : le Mir 2, à partir du 23 mai et jusqu’au 5 juin, 90, rue de la Folie-Méricourt, Paris 11e. Inscription sur mir-restaurant2.com