Argenteuil: Pourquoi des films sur le mariage gay et la Palestine ont été déprogrammés?

POLEMIQUE Les films « La Sociologue et l’ourson » et « 3 000 Nuits » ont été mystérieusement déprogrammés d’un cinéma d’Argenteuil (Val-d’Oise). Une association évoque une « censure » émanant de la mairie…

Romain Lescurieux

— 

Le cinéma d'Argenteuil, Le Figuier Blanc
Le cinéma d'Argenteuil, Le Figuier Blanc — Google Maps / Capture d'écran

Le film La Sociologue et l’Ourson d’Etienne Chaillou et Mathias Thery avec la sociologue Irène Théry, est sorti dans les salles obscures le 6 avril. Mais à Argenteuil dans le Val-d’Oise, il est en passe de ne jamais voir le jour.

Programmée dans un cinéma de la ville - le Figuier Blanc - à partir du 27 mai prochain, la diffusion de ce documentaire qui traite du Mariage pour tous à travers des ours en peluches, a été annulée. Tout comme le film 3 000 Nuits, proposé par l’association Argenteuil Solidarité Palestine et qui raconte l’histoire d’une jeune palestinienne arrêtée et incarcérée dans une prison israélienne. La raison : une missive du cabinet du Maire, Georges Mothron (Les Républicains).

Georges Mothron, le 27 Mars 2016, lors d'une messe de Pâques dans la basilique d'Argenteuil.
Georges Mothron, le 27 Mars 2016, lors d'une messe de Pâques dans la basilique d'Argenteuil. - SIPA PRESS

« Cet acte de censure inédit bafoue la liberté d’expression »

« La programmatrice a reçu un mail la semaine dernière de la part du cabinet du Maire lui demandant de déprogrammer ces deux films », explique à 20 Minutes, René Beretz, coprésident de l’Association pour la Défense du Cinéma Indépendant des Films d’Auteurs et des salles d’Art et d’Essai ( ADCI). Une information que confirme la principale intéressée qui invite à appeler la Mairie, sans donner plus de détails. « Car il n’y en a pas », réagit René Beretz.

« C’est le silence total. Ils n’ont donné aucune raison dans leur demande et nous n’arrivons à avoir aucune réponse ou précision de leur part », ajoute celui qui prévoyait avec son association un débat à l’issue de la projection de La Sociologue et l’ourson qui montre comment la France s’est enflammée autour du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe. Dans un communiqué publié le 25 avril, l’association culturelle dénonce les agissements de la mairie.

« Cet acte de censure inédit bafoue la liberté d’expression et met en cause le travail accompli par les associations depuis parfois des dizaines d’années (…) Depuis quand existe-t-il un comité de censure pour la programmation des cinémas à Argenteuil ? De qui est composé ce comité de censure ? (…) Tout cela risque de donner une image sectaire et bloquée. Argenteuil, mérite mieux ». Du côté de la mairie, le silence est effectivement de rigueur.

« Le cabinet du Maire sera injoignable toute la journée »

« Rappelez à 13 h 30 ». « Rappelez à 14 h ». « Le bureau de l’assistante du maire est occupé ». « Le cabinet du maire sera injoignable toute la journée », répond-on au standard de l’hôtel de Ville. Contacté par 20 Minutes, par Buzzfeed ou encore par Marianne, le cabinet du maire n’a en effet pas répondu aux multiples sollicitations. Mais sur les réseaux sociaux, la polémique enfle. D’autant que Georges Mothron bloque à tour de bras les internautes qui l’interpellent sur Twitter

Jean Luc Roméro, élu du 12e arrondissement, et des associations de lutte contre l’homophobie, comme Stop Homophobie ont notamment tenu à réagir et défendre ce film, évoquant « un témoignage historique et sincère ». Mais qui ne semble pas en phase avec les idées du délégué municipal chargé de la culture.

Un délégué à la culture très proche de la « Manif pour tous »

Elu lors des dernières élections municipales en avril 2014, Georges Mothron, a pour délégué à la culture, Franck Debaud. Engagé à l’époque dans la « LMPT95 » (La Manif pour Tous du Val-d’Oise), ce conseiller également délégué départemental du Parti Chrétien démocrate (PCD) n’a en effet jamais caché ses positions anti mariage homosexuel.

« Le collectif la ManifPourTous organisait vendredi 10 mai une manifestation à Argenteuil. C’était tellement important pour la banlieue, pour les habitants d’Argenteuil, de fêter la famille, d’affirmer qu’un père et une mère "on n’y touche pas !" », notait-il alors sur son blog en 2013 dans un article intitulé : « Retour sur le succès de la Manif Pour Tous à Argenteuil ». Un leitmotiv toujours d’actualité en 2016 ? Sollicité par 20 Minutes, il n’a pas donné suite à notre demande.