#NuitDebout: L'interdiction de consommer de l'alcool reconduite

SECURITE La préfecture de police a reconduit jusqu'à vendredi son arrêté interdisant de détenir et de consommer des boissons alcoolisées sur la place de la République...

20 Minutes avec AFP

— 

Une voiture de police a été incendiée dans la nuit de vendredi à samedi en marge des réunions #NuitDebout, sur la place de la République à Paris.
Une voiture de police a été incendiée dans la nuit de vendredi à samedi en marge des réunions #NuitDebout, sur la place de la République à Paris. — SIPA

La préfecture de police ne plaisante pas avec l’alcool. Ce lundi, elle a reconduit jusqu’à vendredi l’interdiction de consommer de l’alcool aux abords de la place de la République (Pairs 10e) où est installé le mouvement #NuitDebout.

La préfecture étend également de deux heures la plage horaire de cette interdiction, soit de 17 h jusqu’à 7 h.

Samedi, le préfet de police Michel Cadot avait pris un arrêté interdisant de 19 h à 7 h la consommation, la détention et le transport de boissons alcoolisées autour de la place de la République, hormis dans les débits de boisson autorisés.

La détention de bouteilles en verre et la vente à emporter d’alcool sont également interdites dans ce périmètre.

« De nombreuses personnes à l’origine des troubles se trouvaient sous l’emprise de l’alcool »

Dans ce nouvel arrêté, le préfet rappelle que dans la nuit du 15 au 16 avril suite à des feux de palettes, des jets de projectiles sur les forces de l’ordre et des dégradations, 22 personnes ont été placées en garde à vue.

Deux nuits plus tard, 24 personnes ont été interpellées après des débordements.

Dans la nuit de vendredi à samedi, un véhicule de police a été incendié. Neuf personnes dont un mineur ont été déférées ce week-end devant la justice et seront jugées en juin.

>> A lire aussi : Des incidents ont émaillé la soirée de samedi à dimanche

« Considérant que de nombreuses personnes à l’origine de ces troubles se trouvaient sous l’emprise de l’alcool » et « vu l’urgence », le préfet a donc décidé de reconduire l’interdiction pour la semaine.