Trois adolescents mis en examen pour avoir tabassé un serrurier qu’ils croyaient juif

FAITS DIVERS L’agression remonte au mois de novembre dernier...

M.B.

— 

France Illustration Police Nationale/ALCALAYSARAH/Credit:Sarah ALCALAY/SIPA
France Illustration Police Nationale/ALCALAYSARAH/Credit:Sarah ALCALAY/SIPA — SIPA

Trois mineurs de 15 ans ont été placés sous contrôle judiciaire et mis en examen mardi par le parquet de Meaux (Seine-et-Marne) pour violences en réunion avec arme, injures raciales et menaces de mort.

Ils sont soupçonnés d’avoir « passé à tabac un serrurier qu’ils pensaient de confession juive », révèle samedi Le Parisien. L’agression remonte au mois de novembre dernier quand les trois adolescents écoutent une publicité pour un serrurier situé dans le XI ème arrondissement de Paris sur les ondes de Radio J, une radio communautaire juive.

« Donne ton pognon, sale juif »

L’un d’eux décide de le contacter et demande un devis pour une porte blindée. Rendez-vous est fixé à une adresse fictive à Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne). C’est là que les trois lycéens « visage masqué, armés d’un couteau et d’une bombe lacrymogène », se ruent sur la victime, salariée de l’entreprise, selon les détails du quotidien. Les coups pleuvent, mais aussi les insultes comme « Donne ton pognon, sale juif ».

Dutrant l’agression, le serrurier qui s’est fait voler son smartphone et une montre de marque, a réussi à apercevoir le visage d’un des adolescents. Un signalement qui permettra aux policiers d’interpeller mardi les trois jeunes.

Peu loquaces lors de leur audition, le récit des trois individus est très décousu. L’agresseur présumé, notamment, nie les faits, mais les enquêteurs ont exhumé sur son téléphone des messages à caractère antisémite. L’enquête se poursuit.

>> A lire aussi: «Enseigner la Shoah contribue à lutter contre le racisme et l’antisémitisme»