Un train de la SNCF en Gare du Nord.
Un train de la SNCF en Gare du Nord. — A. GELEBART/20 MINUTES

TRANSPORTS

SNCF: Plus de 1.500 fraudeurs verbalisés en trois heures à la Gare du Nord

Au bilan de cette opération anti-fraude baptisée « bouclage total » s'ajoute la perception immédiate de 12.000 euros d’amendes...

Près de 500 agents de SNCF (contrôleurs, membres du service de sécurité) se sont positionnés, dès 14 heures ce mercredi à la Gare du Nord (10e arrondissement de Paris), pour ne laisser passer aucun fraudeur entre les mailles du filet. Avec eux, serrés devant tous les accès aux lignes de banlieue et de RER, des policiers en uniforme.

« Ces opérations d’envergure ont aussi un intérêt économique évident »

Bilan de cette vaste opération anti-fraude baptisée « bouclage total » : 1.571 resquilleurs ont été rappelés à l’ordre et la perception immédiate de 12.000 euros d’amendes en trois heures, croit savoir Le Parisien. Des fraudeurs qui ont dû payer 30 euros pour un ticket non validé, 50 euros pour défaut de titre de transport. A ceci s’ajoutent 30 euros de frais de dossier si les verbalisations sont payées plus tard.

 

>> A lire aussi : La SNCF teste des portiques de contrôle des billets

 

« Il s’agit, bien sûr, de se montrer, de marquer les esprits, et d’envoyer un message aux fraudeurs calculateurs qui préfèrent prendre le risque d’un PV de temps en temps plutôt que de payer le passe Navigo. Mais ces opérations d’envergure ont aussi un intérêt économique évident », confie un porte-parole de la SNCF cité par le quotidien.

 

>> A lire aussi : Transports en commun: La fraude en cinq chiffres

 

Un manque à gagner évalué à 86 millions d’euros en Ile-de-France

« Sur l’ensemble de l’Ile-de-France, le manque à gagner lié à la fraude est évalué à 86 millions d’euros […]. Cela veut dire que près de 7 % des usagers voyagent sans payer », confirme Michel Bendjiriou, responsable sûreté à la direction Paris-Nord.

Alors que la SNCF a récemment fait savoir qu’elle passerait à la vitesse supérieure concernant les fraudeurs, l’opération « bouclage total » se poursuit aujourd’hui et demain, vendredi, à la Gare du Nord.