Paris: L’agent immobilier mettait à disposition de prostituées des appartements cossus

FAITS DIVERS L’homme était dans le collimateur de la police depuis l’interpellation du chef du réseau, un Allemand, en décembre dernier…

Fabrice Pouliquen

— 

agent immobilier, est soupçonné d’avoir mis à disposition d’escort-girls plusieurs appartements de grand standing dans les quartiers cossus de la capitale.
agent immobilier, est soupçonné d’avoir mis à disposition d’escort-girls plusieurs appartements de grand standing dans les quartiers cossus de la capitale. — SERGE POUZET/SIPA

Il fournissait des appartements à des prostituées et se faisait rétribuer en « nature ». Un agent immobilier a été interpellé, avec deux autres suspects, la semaine dernière dans les 16e et 17e arrondissements par labrigade de répression du proxénétisme (BRP), relate Le Parisien. L’homme, agent immobilier, est soupçonné d’avoir mis à disposition d’escort-girls plusieurs appartements de grand standing dans les quartiers cossus de la capitale pour qu’elles puissent accueillir leurs clients.

Jusqu’à 60.000 euros par mois pour les escort-girls

Il était un maillon dans un réseau de proxénète plus vaste dont le principal organisateur, de nationalité allemande, a été interpellé courant décembre. L’homme avait mis en place un site Internet basé en Allemagne qui vantait les charmes de jeunes prostituées originaires des pays de l’Est. Celles-ci opéraient notamment dans des hôtels de luxe de Paris ou dans ces appartements mis à disposition par l’agent immobilier interpellé. L’une de ces escort-girls a reconnu gagner près de 60.000 euros par mois, une somme dont elle reversait la moitié au proxénète.

Un coiffeur et un photographe également interpellés

Les deux autres suspects interpellés à Paris la semaine dernière sont un coiffeur et un photographe. Ils avaient été recrutés par le chef du réseau pour apprêter et mettre en scène les escort-girls avant qu’elles ne rencontrent leurs clients, confie une source proche de l’affaire.