Paris: Deux start-up ont la solution contre la galère des clés perdues

SERVICE Keyper et Kipkiz, qui viennent tous deux de voir le jour, se proposent de stocker les doubles de vos clés et de vous les livrer au plus vite lorsque vous êtes enfermés dehors…

Fabrice Pouliquen

— 

Les start-up Keyper et Kipkiz se lancent sur un nouveau service : le stockage et la livraison de vos doubles de clés.
Les start-up Keyper et Kipkiz se lancent sur un nouveau service : le stockage et la livraison de vos doubles de clés. — afael Ben-Ari/Cham/NEWSCOM/SIPA

A Paris, les étourdis peuvent être rassurés. Des start-up se lancent sur un nouveau service qui pourrait leur éviter de sacrés désagréments : le stockage de double de clés dans des coffres sécurisés. C’est le cas de Keyper et de Kipkiz, deux start-up qui se lancent ces jours-ci. Leur constat de départ est le même. 61 % des Français admettent avoir déjà égaré leur clé », indique Keyper qui s’appuie sur une enquête Ipsos de mars 2015.

Une galère qui peut se chiffrer à plusieurs milliers d’euros

Et quand cela arrive, il faut souvent faire un gros chèque. Là encore, Keyper avance des chiffres. « Un serrurier honnête, à Paris, vous prendra 150 euros TTC », indique Pierre Bernat, cofondateur de Keyper. Mais les escroqueries sont fréquentes et la facture peut grimper jusqu’à plusieurs milliers d’euros. 

Keyper comme Kipkiz proposent de garder vos doubles dans un lieu tenu secret et de vous les livrer dans l’heure voire la demi-heure dans Paris si vous vous retrouvez à la porte de votre domicile. Le stockage est facturé 39,90 euros par an chez Keyper auquel il faudra ajouter 24,90 pour une livraison de clé le jour ou 39,90 euros pour une livraison la nuit. Kipkiz est moins cher puisqu’il propose un abonnement à 20 euros par an, qui comprend un dépannage. Il faudra ensuite s’acquitter de 20 euros supplémentaires pour toute nouvelle livraison.

Pourquoi une telle différence de prix ? « Nous ne l’expliquons pas, répond Pierre Bernat. Notre étude de marché nous impose d’appliquer ces tarifs, pour durer sur le long terme autant que pour garantir les standards de sécurité à notre clientèle. »

De multiples précautions pour garantir la sécurité

Les deux start-up multiplient en effet les précautions. Les lieux de stockages des clés sont gardés secrets et surveillés en permanence. Les deux sociétés ne connaissent pas non plus les adresses de leurs clients. « A aucun moment, précise Pierre Bernat. Une fois abonné, la personne reçoit une box à l’adresse qu’il souhaite. A son bureau, chez un ami… C’est dans cette boîte que le client dépose les clés qu’il souhaite. Une fois la boîte scellée, le client la renvoie dans nos locaux dont l’adresse reste secrète. Un mail de confirmation, accompagné d’une photo, est envoyé pour confirmer la bonne réception de la box. » En cas de dépannage, Keyper comme Kipkiz vous propose de vous livrer vos clés à l’adresse de votre choix. Une station de métro, un bistrot, son lieu de travail…

Viser aussi ceux qui louent sur Airbnb ?

Si elles démarrent tout juste, les deux start-up sont confiantes dans l’avenir. D’autant qu’elles ne s’adressent pas qu’aux étourdis. Keyper comme Kipkiz veulent aussi dépanner ceux qui ont besoin de livrer leur clé à un ouvrier qui doit passer dans la journée ou ceux qui ont l’habitude de proposer leur logement en location courte durée mais qui ne peuvent pas toujours être présents lors de la remise des clés.