Paris: Le regroupement des quatre mairies d'arrondissement, une première étape?

POLITIQUE Le conseil de Paris a voté ce lundi après-midi le regroupement des 1er, 2ème, 3ème, 4ème arrondissement soient regroupés. Et pas sûr qu'on s'arrête là...

M.P avec F.P

— 

Le projet de réforme du statut de Paris prévoit de regrouper dans un même secteur, avec un seul maire, les quatre premiers arrondissements de Paris.
Le projet de réforme du statut de Paris prévoit de regrouper dans un même secteur, avec un seul maire, les quatre premiers arrondissements de Paris. — Carte de J.M. Schomburg

C’est officiel : le 1er,, 2e, 3e, 4e vont être rapprochés administrativement, comme l’a proposé Anne Hidalgo et l’a voté, ce lundi, le Conseil de Paris. L’idée est d’en faire une mairie unique, dans le cadre d’un projet plus large de réforme du statut de la capitale.

Le projet, contre lequel a voté l’opposition de droite, doit, pour entrer en vigueur, faire l’objet d’une modification législative au Parlement. Il prévoit, avec mise en application à la prochaine mandature en 2020, le regroupement des mairies des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements du centre de Paris, avec donc un seul maire à sa tête.

>> Lire aussi : Que va changer la réforme du statut de Paris souhaitée par Anne Hidalgo?

Une simple première étape ?

Cette refonte de la carte des arrondissements de Paris vise, officiellement, à réduire les écarts de population et de représentativité entre les arrondissements de la capitale. Actuellement, la population par arrondissement varie de 1 à 13,9 entre le 1er, le moins peuplé avec 17.268 habitants, et le 15e, le plus peuplé avec 240.723 habitants.

Le regroupement des quatre premiers arrondissements de Paris, voté ce lundi, ne serait qu’une première étape. Un groupe de travail, composé d’élus du conseil de Paris, a planché sur deux autres scénarios qui prévoient d’aller plus loin dans la fusion des arrondissements.

Faire baisser les écarts de population entre les arrondissements

Le premier prévoit, outre le rapprochement des quatre premiers arrondissements, de regrouper aussi les 5e, 6e et 7e arrondissements dans un même secteur et de rapprocher également les 8e et 9e arrondissements. Dans ce scénario, le 10e arrondissement deviendrait le moins peuplé avec 95.436 habitants.

Le troisième scénario garde également le rapprochement des quatre premiers arrondissements de Paris. Il prévoit ensuite de regrouper le 5e avec le 6e, le 7e avec 8e et le 9 avec le 10e. Dans ce cas-là, c’est le nouveau secteur formé du 7e et du 8e, qui serait le moins peuplé avec 97.575.

Ces deux scénarios permettraient de faire passer l’écart démographique entre l’arrondissement le moins peuplé et le plus peuplé de 13,9 actuellement à 2,5, note un document de travail de la mairie de Paris que 20 Minutes s’est procuré.

Les Verts pour une refonte complète de la carte

Faut-il s'arrêter là? Les élus écologistes au conseil de Paris ne pensent pas. Dans un voeu qu'ils déposeront au conseil de Paris, ils proposent la poursuite de la réflexion et verraient bien la création, à chaque fois, de secteurs regroupant environ 100.000 habitants.