Paris: Le camp de migrants de la Chapelle a été évacué

SOCIAL « 378 réfugiés ont été pris en charge », indiquent des élus locaux...

R.L.
— 
Une évacuation à la Chapelle ce mardi matin
Une évacuation à la Chapelle ce mardi matin — J.ANDRIEUX

Au lendemain de l’évacuation d’un bidonville de Roms, installé depuis des mois sur une voie de chemin de fer désaffectée dans le 18e arrondissement de la capitale, c’est au tour de réfugiés d’être évacués d’un campement de la Chapelle, où ils étaient installés depuis près de deux mois. L’opération a été menée conjointement par la Mairie de Paris et la préfecture de police, sous l’œil de l’association Emmaüs.

#Paris : évacuation en cours des réfugiés de La Chapelle. Encore, toujours. pic.twitter.com/r0gPLEOaGf
— Louis Witter (@LouisWitter) 4 Février 2016

« 378 réfugiés pris en charge »

Selon des élus locaux, « 378 réfugiés ont été pris en charge et dormiront ce soir sous un toit ». Les forces de l’ordre ont très vite bloqué la circulation et la zone dans une ambiance relativement calme, selon des riverains, contactés par 20 Minutes.

Ce matin 378 mises à l’abri de migrants à La Chapelle. Grand merci à tous ceux qui y ont travaillé (PRIF, PP, Ville de Paris) @mairie18paris
— Gérald Briant (@gerald_briant) 4 Février 2016

« L’opération a débuté vers 6h30 pour s’achever vers 10h. Les 378 réfugiés vont désormais être accueillis dans des centres d’hébergements à Paris, en Ile-de-France et en province pour leur permettre d’effectuer leur démarche de demande d’asile », détaille pour 20 Minutes, Gérald Briant, élu PCF, adjoint au maire du 18e, en charge des affaires sociales.