Paris: Le camp de migrants de la place de la République a été évacué

SOCIETE Des Afghans étaient installés sur cette place de Paris…

A.Ch.

— 

Campement de migrants sur la place de la République, le 21 décembre 2015 à Paris
Campement de migrants sur la place de la République, le 21 décembre 2015 à Paris — DOMINIQUE FAGET AFP

Le campement de migrants de la place de la République a été évacué ce mercredi matin, au cours d'une opération qui a permis de mettre à l’abri 350 personnes, a-t-on appris auprès des pouvoirs publics. L'opération a été lancée vers 7h30 par les services de l'Etat, la Ville de Paris et la Préfecture de police. En tout, 321 personnes, essentiellement des Afghans, ont été évacués de la place de la République et 29 du square Raoul-Follereau, près de la gare de l'Est.

Ils ont été acheminés en autobus vers différents centres « à Paris et en Ile-de-France », a indiqué la Ville de Paris. Ils seront logés pour un mois, avec un renouvellement « autant que nécessaire » pour ceux qui souhaitent demander l'asile. « Toutes les personnes présentes sur le campement se sont vues proposer une solution d'hébergement », assure la Préfecture d'Ile-de-France.

Quatorzième évacuation à Paris depuis juin

Vers 9 heures, une cinquantaine de personnes erraient toujours sur la place, nettoyée à grande eau, et sous les yeux des forces de l'ordre qui les ont fait monter de force dans le métro. « Je ne comprends pas où on va dormir ce soir », a soupiré Ajjad, 23 ans, récemment arrivé de Calais où il avait tenté en vain de passer en Grande-Bretagne. « On ne fait que déplacer le problème, on le rend invisible », s'énerve Morgann, membre d'un collectif de soutien aux exilés.

Du côté des pouvoirs publics, on assure que les gens qui étaient encore sur place étaient arrivées après le début de l'évacuation mais n'étaient pas installées sur le campement. Une précédente opération, place de la République également, avait concerné 280 personnes le 13 novembre au matin, mais il s'agissait plutôt de Syriens. Cette opération est la 14e organisée à Paris depuis le 2 juin, date de l'évacuation du campement de La Chapelle. Au total, près de 4.500 personnes ont été hébergées lors de ces mises à l'abri.