Paris: La salle de shoot ouvrira avant l'été dans le 10e arrondissement

DROGUE L'adoption du projet de loi de « modernisation » du système de santé, ce jeudi, valide l’expérimentation de salles de consommation de drogue à moindre risque (SCMR)... 

M.G.

— 

Illustration d'un salle de shoot à Lille.
Illustration d'un salle de shoot à Lille. — M.Libert / 20 Minutes

Après de nombreuses péripéties, la salle de shoot verra prochainement le jour dans l’enceinte de l’hôpital Lariboisière, à Paris (10e). Avec l’adoption définitive ce jeudi de la loi santé de Marisol Touraine, le parlement a validé l’expérimentation de salles de drogue à moindre risque (SCMR) pendant six ans.

>> A lire aussi : Une salle de shoot, c’est quoi ?

Vivement souhaitée par le maire (PS) de l’arrondissement, Rémi Féraud, elle devait d’abord voir le jour boulevard de la Chapelle. Mais devant la fronde des riverains, c’est finalement un autre site qui avait été retenu. « Elle sera à l’endroit exact où se trouvent les consommateurs, dans les secteurs des rues de Maubeuge et Ambroise-Paré », se félicite ainsi Rémi Féraud, auprès du Parisien.

 

Le maire souhaite à ce sujet organiser une nouvelle grande réunion d’information publique, au début de l’année, pour détailler précisément le projet auprès des habitants. Car, la salle de shoot divise toujours les riverains.

 

Les voisins affichent leur opposition au projet de "salle de shoot". - Laure Cometti/20 Minutes

 

« Tout s’est passé sans concertation avec les riverains ! Cette salle sera installée à deux pas de la gare du Nord, la plus grande d’Europe, de la maternité de Lariboisière, des écoles Belzunce et Rocroy, de la crèche, s’indigne un collectif de riverains dans Le Parisien. Nous subissons déjà tous les jours dans les halls d’immeubles, les rues, au vu de tous, les trafics de Subutex et autres substances. Nos enfants marchent sur les seringues… Pour toutes ces raisons, non à la salle de shoot en zone résidentielle ! »

 

 

Rémi Féraud quant à lui, s’il reconnaît une certaine opposition des riverains à proximité immédiate de Lariboisière, assure que pour d’autres « l’intégration de la salle à un site hospitalier est plutôt rassurant ». La SCAMR devrait ouvrir avant l’été, au plus tard.