« Paris est une fête », campagne pour faire revenir les touristes dans la capitale

ATTENTATS La ville lancera donc une campagne d’affichage et sur les réseaux sociaux à partir du 23 décembre, montrant que « Paris est une fête »…

R.L. avec AFP
— 
"Paris est une fête", Ernest Hemingway, 1964.
"Paris est une fête", Ernest Hemingway, 1964. — Matthew Allard/Flickr

La mairie de Paris lance, plus d’un mois après les attentats du 13 novembre, « Paris est une fête », une campagne de promotion pour faire revenir à Paris, dans ses salles de spectacles ou ses marchés.

A lire aussi. Un mois après, les Parisiens ressortent mais changent certaines de leurs habitudes

« Il est essentiel d’accompagner »

Les attentats ont « touché durement une partie de l’activité économique parisienne », indique jeudi dans un communiqué Bruno Julliard, premier adjoint de la maire PS de Paris Anne Hidalgo. « Si les indicateurs récents témoignent d’une reprise progressive, il est essentiel d’accompagner et autant que possible d’accélérer le mouvement », ajoute-t-il.

La ville lancera donc une campagne d’affichage et sur les réseaux sociaux à partir du 23 décembre, montrant que « Paris est une fête », dans une salle de spectacles, sur une terrasse de bistrot ou un marché de la capitale, en renvoyant à www.quefaire.paris.fr pour choisir ses sorties.

Le titre de la campagne est tiré de celui d’un ouvrage d’Ernest Hemingway, qui relate le séjour de l’écrivain américain à Paris dans les années 1920, et a connu un immense regain de popularité après les attentats.

A lire aussi. Le « Paris est une fête » d’Hemingway brandi en symbole

Cette initiative est lancée en parallèle à celle du monde de la culture, « Ma place est dans la salle », pour faire revenir le public dans les salles, et celle des entreprises avec #Parisweloveyou pour faire revenir les touristes.