Paris: Anne Hidalgo dévoile un plan d’attaque pour soutenir le petit commerce

BOUTIQUE Dans les colonnes du «Journal du Dimanche», la maire de Paris annonce 52,9 millions d’euros d’investissement d’ici 2020...

Fabrice Pouliquen

— 

Anne Hidalgo lance un plan pour soutenir le petit commerce parisien.
Anne Hidalgo lance un plan pour soutenir le petit commerce parisien. — MIGUEL MEDINA / AFP

La reprise en main des 6.500 pieds d’immeuble des bailleurs sociaux parisiens et le lancement d’une nouvelle vague de préemption de baux commerciaux... Voilà deux mesures fortes du plan pour la vitalité commerciale qu’Anne Hidalgo présentera le 16 novembre au prochain conseil de Paris. La maire de Paris détaille déjà dans les grandes lignes son plan d’attaque, ce dimanche, dans le JDD. « Dans un contexte d’uniformisation des centres-villes et de désertification commerciale de certains quartiers, il est indispensable de soutenir les petits commerces et les artisans qui fondent l’identité de Paris », explique la maire de Paris dans les colonnes de l’hebdomadaire.

L’objectif est aussi de lutter contre l’omnipotence des grandes enseignes, favorisées par la loi Macron qui créé douze zones touristiques internationales dans la capitale dans lesquelles les commerces pourront ouvrir le dimanche. « La diversité des commerces de proximité parisiens est aujourd’hui fragilisée par les ZTI voulues par Macron », déplore Anne Hidalgo dans le Journal du Dimanche.

Un label « Fabriqué à Paris »

La mairie de Paris prévoit donc d’investir 52,9 millions d’euros pour relancer le petit commerce. Outre les 6.500 pieds d’immeubles HLM repris en main et la centaine de boutiques préemptées, le plan se traduira aussi par des rénovations de boutiques, la création d’un label « Fabriqué à Paris », qui valorisera les artisans parisiens, le lancement d’une plate-forme commerce.paris, afin « d’accompagner la montée en puissance du petit commerce » ou encore la mise en place d’un comité de suivi du commerce et de l’artisanat dans chaque arrondissement.