Ile-de-France: Sept habitants sur dix se disent globalement satisfaits de vivre dans la région

ETUDE 82 % des personnes interrogées se disent notamment favorisées sur l’offre culturelle et de loisirs par rapport aux régions françaises…

R.L.

— 

Illustration d'un cours de yoga géant au pied de la Tour Eiffel, le  21 juin 2015.
Illustration d'un cours de yoga géant au pied de la Tour Eiffel, le 21 juin 2015. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Que se passe-t-il en Ile-de-France? Mardi, une étude japonnaise classée Paris en tête des villes les plus zen et les plus accesible au monde.  Ce mercredi, selon un sondage commandé par la SNCF à Ipsos, présenté en exclusivité par Le Parisien, plus de sept habitants sur dix se disent globalement satisfaits de vivre dans l’un des huit départements de la région.

« Il s’agit d’une étude de référence »

« La surprise est à la hauteur de notre ignorance », affirme au quotidien Brice Teinturier, le directeur général d’Ipsos. « Mais il s’agit d’une étude de référence qui nous fournit une masse d’informations. Quand 71 % des Franciliens jugent par exemple leur temps de trajet acceptable pour se rendre sur leur lieu de travail ou d’études, ça bat en brèche les idées reçues ».

82 % des personnes interrogées se disent notamment favorisées sur l’offre culturelle et de loisirs par rapport aux régions françaises. Ils sont 76 % à se déclarer favorisées en ce qui concerne les transports en commun.

Toutefois, « il y a des nuances à apporter dès que l’on rentre dans le détail », avance Brice Teinturier. « Les habitants trouvent que la région est bien lotie. Il y a même un réel attachement à l’Ile-de-France pour plus de la moitié d’entre eux. Mais on s’aperçoit aussi un clivage social et une fracture territoriale. Selon lui, « Il faudra notamment veiller à ne pas relâcher les efforts sur la grande couronne ».