La ligne 3 arrête de ramer et s'offre un trafic plus régulier

©2007 20 minutes

— 

Priorité à la ligne 3. Le Stif, l'autorité régulatrice des transports en Ile-de-France, votera aujourd'hui l'amélioration de la desserte de cette ligne jugée « prioritaire » car elle traverse des quartiers en pleine expansion, comme

le 17e ou Levallois-Perret. Son trafic s'est intensifié

depuis que la ligne 14 la rejoint à Saint-Lazare. Dès le 16 juillet, l'offre progressera de 6 % et même de 15 %

aux heures de pointe. Concrètement, le soir, il faudra attendre 5 minutes au lieu de 8. Et aux heures

de pointes 1 minute 40 au lieu de 1 minute 55. A moyen terme, le Stif veut aussi mieux pourvoir la ligne 2 (en novembre) et la ligne 7 (en décembre).

Un programme d'envergure sera aussi voté pour faire passer 50 lignes de bus en mode Mobilien à Paris, en petite et grande couronne. Le tout pour 40 millions d'euros. Une étude est également lancée pour évaluer la faisabilité de 9 nouvelles lignes de bus sur la région.

Un plan sera adopté pour

les zones urbaines sensibles, afin d'y renforcer la présence humaine. Et dès septembre, l'offre de bus aux heures creuses sera renforcée sur 25 lignes touchant

65 de ces quartiers.