Vidéosurveillance: La Ville de Paris va se doter de 165 caméras supplémentaires

SOCIETE La délibération a été adoptée grâce aux voix de la droite et du centre, les Verts, les communistes et le Parti de gauche ayant voté contre...

R.L. avec AFP

— 

La vidéosurveillance va encore se développer l'an prochain (Illustration).
La vidéosurveillance va encore se développer l'an prochain (Illustration). — F. Scheiber/20 Minutes (Archives)

La Ville de Paris va se doter de 165 caméras de vidéosurveillance supplémentaires, qui s’ajouteront aux 1.144 existantes, selon une délibération adoptée mardi soir au Conseil de Paris.

« Espaces publics prioritaires »

Ces caméras seront déployées dans des « espaces publics prioritaires » et dans les quartiers de la capitale qui viennent d’être réaménagés : Les Halles (Ier), Paris Rive Gauche (XIIIe), Beaugrenelle (XVe), Clichy-Batignolles (XVIIe), esplanade Nathalie-Sarraute (XVIIIe) et dans le secteur Macdonald (XIXe).

La délibération a été adoptée grâce aux voix de la droite et du centre, les Verts, les communistes et le Parti de gauche ayant voté contre.

Paris: L'installation de 165 nouvelles caméras dans les rues divise les élus

La droite a critiqué un plan selon elle insuffisant au regard de la couverture de grandes villes comme Lyon, Londres ou même Strasbourg.

« Une ville correctement protégée »

Mais selon la Ville, ces caméras s’ajoutent à celles de la SNCF, de la RATP, des musées, enceintes sportives, etc., si bien que « plus de 13.000 caméras peuvent faire l’objet d’un visionnage par la préfecture de police, ceci faisant de Paris, au vu de sa superficie et de sa population, une ville correctement protégée, sans excès ni faiblesse importante ».

L’installation des caméras représentera un budget de 5,32 millions d’euros pour la Ville (et plus de six millions pour l’Etat).