Paris: La droite émet des doutes sur les résultats du budget participatif

DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE NKM s'étonne dans une lettre ouverte à Anne Hidalgo «des délais incompréhensibles et de l’opacité du dépouillement»…

Fabrice Pouliquen
— 
Anne Hidalgo dévoilera à la presse ce mardi, peu avant 12h, les projets arrivés en tête de la campagne 2015 du budget participatif
Anne Hidalgo dévoilera à la presse ce mardi, peu avant 12h, les projets arrivés en tête de la campagne 2015 du budget participatif — Franck LODI/SIPA

Les résultats du budget participatif 2015 à Paris sont-ils pipés ? C’est la question que posent Nathalie Kosciusko-Morizet, présidente du groupe Les Républicains au Conseil de Paris, et plusieurs maires d’arrondissement de son bord politique.

Anne Hidalgo va dévoiler aux journalistes mardi, peu avant midi, les projets arrivés en tête de cette deuxième campagne du budget participatif dont le vote est clos depuis samedi 20 h. Les élus du Conseil de Paris auront la primeur du palmarès, mais seulement quelques minutes avant le début de la conférence de presse. Une communication trop tardive et inacceptable pour NKM, qui déplore déjà d’avoir appris le prolongement du vote électronique d’une semaine par un simple courriel le 18 septembre.

« Des conditions indignes d’une démocratie participative »

« A l’issue de la procédure du vote papier, si les mairies d’arrondissement avaient 24 heures pour procéder au dépouillement et vous communiquer les résultats, il apparaît étonnant que vos services mettent plus de 36 heures pour procéder à celui du vote électronique. (…) Votre choix de changer les règles de vote en cours de route, puis de différer de 36 heures l’annonce des résultats nous interroge. »

La droite parisienne dénonce « des délais particulièrement longs et incompréhensibles dans un climat d’opacité totale » qui ne sont du coup « pas dignes d’une démocratie participative et des montants qui sont en jeu ».

« Le même procédé que l’an dernier »

Pourtant, le procédé est exactement le même que l’an dernier pour la première campagne du budget participatif, rappelle-t-on à la mairie de Paris. « Et la droite ne s’était pas inquiétée alors. Toutes les étapes du budget participatif se sont faites dans la transparence et le vote électronique assure des votes inviolables et des comptes précis. »

Quant au timing choisi pour dévoiler les résultats, l’entourage d’Anne Hidalgo le justifie en évoquant le programme chargé de la maire de Paris, en plein conseil municipal, « qui ne laissait que ce créneau de disponible ».