Le jeune homme mort dans un fourgon, sans doute victime d'une overdose

POLICE C'est ce qu'a affirmé une source proche de l'enquête après un nouveau week-end de violence dans le quartier de la banane, à Paris...

— 

Plusieurs centaines de personnes ont défilé en silence dimanche après-midi dans le XXe arrondissement de Paris pour exiger que toute la lumière soit faite sur les circonstances de la mort, le 17 juin, d'un jeune homme alors que la police était présente.
Plusieurs centaines de personnes ont défilé en silence dimanche après-midi dans le XXe arrondissement de Paris pour exiger que toute la lumière soit faite sur les circonstances de la mort, le 17 juin, d'un jeune homme alors que la police était présente. — Olivier Laban-Mattéi AFP
La mort controversée de Lamine Dieng, un jeune de 25 ans décédé le 17 juin à Paris en présence de policiers pourrait être due à une overdose, a-t-on affirmé lundi de source proche de l'enquête.

Alors que depuis son décès dans un fourgon de police, colère et violence anti-flic ne cessent de cropître dans le quartier de la «banane», dans le XXe à Paris, les premières conclusions de l'autopsie de la victime laissent à penser qu'il serait mort d'une overdose, a indiqué une source proche de l'enquête en précisant que des analyses complémentaires étaient en cours pour confirmer ces constatations.

«L'autopsie n'a pas fait apparaître de trace de coups», a pour sa part assuré le parquet de Paris en précisant qu'en l'état, rien ne permettait de mettre en cause l'action de la police. Pas sûr pourtant que les jeunes du quartier soient d’accord.