«Sarkozy espère récupérer Paris et la région»

Recueilli par Mickaël Bosredon

— 

Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France.
Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France. — S. POUZET / 20 MINUTES

Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France (PS) réagit à la proposition de Nicolas Sarkozy de créer une communauté urbaine à Paris.

Comment réagissez-vous aux déclarations de Nicolas Sarkozy, qui souhaite une «stratégie» pour l'Ile-de-France ?

Personne ne peut s'offusquer de ce que le président de la République s'intéresse à l'Ile-de-France, mais il doit donner à la région des moyens en termes de transport, de logement ou d'université. Or, nous attendons toujours sa part du financement des nouveaux trains de la SNCF, et le contrat de projet signé avec l'Etat n'est pas en progression, c'est le moins qu'on puisse dire... Il dit vouloir « métrophérique » [le projet d'un métro autour de Paris], mais nous l'avons inscrit dans ce même contrat sous le nom d'« Arc Express ». Il manque là encore l'engagement de l'Etat pour sa réalisation. Tout cela est un vaste effet d'annonce. Et pour ce qui est de la « stratégie », rassurez-vous nous en avons une !

Le Président a dit aussi qu'il n'était pas satisfait du schéma directeur d'Ile-de-France et qu'il ne fallait pas l'entériner...

C'est une manière de vouloir prendre en main les destinées de l'Ile-de-France qui n'est pas acceptable. C'est de la brutalité inappropriée, alors que cela fait trois ans que l'on concerte les élus et que nous avons un projet ambitieux. La méthode est surprenante, alors que nous sommes à la fin d'un processus que personne n'a cherché à interrompre. La loi impose que ce soit la région qui pilote ce document. La décentralisation, droite et gauche l'ont voulu que je sache !

Il dit aussi vouloir créer une communauté urbaine incluant Paris et des communes de la banlieue. Qu'en pensez-vous ?

La Conférence métropolitaine, qui se réunit [aujourd'hui] pour discuter logement, est un dispositif plus approprié. Cette instance a déjà permis de préciser le projet Arc Express. Il n'y a pas besoin de substituer de force une communauté urbaine au travail des élus. J'y vois une arrière-pensée politique, une volonté de récupérer Paris et la région Ile-de-France, ce que la droite craint de ne pas obtenir lors des prochains rendez-vous électoraux.

Selon le Président, l'Ile-de-France aurait besoin d'une reprise en main car elle serait de moins en moins compétitive...

C'est le retour des déclinologues et c'est archifaux ! On n'a jamais eu autant de visiteurs étrangers en Ile-de-France que cette année, on n'a jamais eu autant de sièges sociaux qui se sont implantés. Deux nouveaux pôles de compétitivité ont été labellisés aujourd'hui, ce qui en fait neuf pour la région. Tout cela montre bien notre efficacité ! J'en ai assez d'entendre dire, à des fins politiciennes, que la région est endormie, alors que tout prouve le contraire.

identité
Une étude du conseil économique et social régional, publiée hier, indique que « certains facteurs rendent la construction de l'identité régionale encore plus complexe qu'ailleurs. Cet espace est chargé d'histoire nationale définie par l'action et les fonctions du pouvoir central basé dans la capitale ». Principale métropole européenne avec Londres, la région représente 29 % du PIB national. C'est aussi un espace rural à plus de 80 %, mais dont la population est urbaine à 96 %. Les Franciliens sont aussi plus jeunes et plus féconds que le reste des Français.