Illustration de la gare de Nantes.
Illustration de la gare de Nantes. — SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

FAITS DIVERS

Seine-et-Marne: Une fillette enlevée devant une école retrouvée à Nantes

La mère de l'enfant et un complice ont été placés en garde à vue...

Quelques heures auparavant, elle avait enlevé sa fille devant une école de Seine-et-Marne. Une femme de 44 ans a été interpellée ce lundi à la sortie d’un train à Nantes (Loire-Atlantique) avec l'enfant, âgée de 5 ans, dont le père avait la garde.

La fillette, dont les parents sont séparés depuis un an et qui vit chez son père à Villeneuve-sous-Dammartin, au nord de la Seine-et-Marne, a été enlevée alors que sa nounou l’accompagnait à l’école lundi matin.

« Une Fiat Punto conduite par un homme s’est arrêtée devant l’école et une femme en est sortie. Elle a pris l’enfant et a regagné la voiture qui est partie en trombe, laissant la nounou paniquée », a raconté le procureur adjoint de la République de Meaux, Emmanuel Dupic.

Alerté vers 10 h 15, le parquet a ouvert une enquête confiée aux gendarmes de la Section de recherches de Paris. Grâce au numéro d’immatriculation relevé par des témoins, les enquêteurs ont pu remonter la trace du véhicule, une voiture de location prise à Beauvais (Oise) et rendue dans la commune d’Orly, dans le Val-de-Marne.

En garde à vue pour enlèvement d’enfant et séquestration

Récupérant des informations sur les conducteurs chez le loueur, les gendarmes ont découvert qu’il s’agissait de la mère de l’enfant, une femme de 44 ans. « En retraçant son parcours avec son téléphone portable, elle a pu être géolocalisée dans un train en direction de Nantes vers 13 h », a détaillé Emmanuel Dupic.

« Une heure plus tard, un dispositif a été déployé à la gare et elle a été interpellée à la sortie du train, avec l’enfant », a ajouté le procureur, saluant une « grande mobilisation des gendarmes sur tout le territoire national ».

La femme et son complice, le conducteur du véhicule également âgé de 44 ans, ont été placés en garde à vue pour enlèvement d’enfant et séquestration. Le père de la fillette s’est rendu à Nantes dans l’après-midi et il a pu retrouver son enfant.