VIDEO. BMX : Cinq spots parisiens présentés par le quadruple champion du monde

SPORT URBAIN Matthias Dandois nous détaille les meilleurs endroits de la capitale pour pratiquer ce sport extrême…

Mathieu Gruel

— 

Matthias Dandois, quadruple champion du monde de flat en BMX, à Paris le 5 septembre 2015.
Matthias Dandois, quadruple champion du monde de flat en BMX, à Paris le 5 septembre 2015. — Hadrien Picard

Suivez le guide et ne lâchez pas le guidon. Alors que la 4e édition du Sosh Urban Motion débute ce mardi dans les rues de Paris, 20 Minutes a demandé à Matthias Dandois, Parisien et quadruple champion du monde de flat en BMX, de nous présenter les hauts lieux parisiens de la discipline.

Alors, avant de découvrir la vidéo qui sera primée en fin de semaine*, et qui succédera ainsi à celle réalisée par Anthony Perrin et Alexandre Valentino, lauréats 2014 du contest Sosh, voici les spots parisiens où il fait toujours bon rider.

1-Place de la Bastille

« J’y vais tous les jours. C’est un super spot pour s’échauffer grâce à une grande partie de plat, pas dangereux du tout. On s’y rejoint en début de journée et ensuite on bouge. C’est vraiment super facile d’accès et il y a tout le temps du monde. »

 

2- Place de la République

« Depuis qu’elle a été refaite, pour nous, c’est génial ! Il y a une palette à manual au milieu, avec de bancs bizarres et un set de marches… C’est vraiment cool. Normalement on se fait virer de ce genre d’endroits et le mobilier est souvent adapté pour nous empêcher de pratiquer les sports de glisse. Mais là, on sent que la ville a vraiment voulu faire ça pour nous. Du coup, il y a pas mal de monde, avec des débutants comme de très bons riders. »


3- La mappemonde de la porte d’Italie

« C’est une grande courbe en béton, avec une carte dessinée dessus. C’est pour ça qu’on l’appelle comme ça. Ça donne un super élan pour ensuite faire de figures. Le lieu est vraiment cool. T’es pas embêté, et du coup on y passe souvent des journées entières avec les potes. »

4- Le Palais de Tokyo

« C’est un spot très connu. Tous les pros veulent y venir, pour tenter de rentrer des figures qui n’y ont encore jamais été réussies ou essayées. Le spot est parfait, mais c’est vrai que ça peut faire grincer des dents les gens qui passent. C’est fréquent qu’on se fasse déloger par des vigiles, mais on y retourne toujours. »

 

5- Le spot de Beaugrenelle

« C’est endroit est génial pour nous. C’est rempli de spots, les architectes ont dû partir en cacahuète on se croirait en URSS… D’ailleurs, on se demande d’ailleurs s’ils n’étaient pas eux-mêmes riders. En tout cas, quand on se balade dans des endroits comme ça, ou à La Défense, on ne voit plus le mobilier de la même manière… C’est un peu une obsession. »

Du 8 au 13 septembre, le Sosh Urban Motion met aux prises les riders les plus solides de la scène BMX internationale, chacun  accompagné d’un filmeur. Les films réalisés avec un smartphone au cours de la semaine seront projetées au Workshop (173, rue Saint Martin, Paris 3ème), à partir de 19h le 13 septembre. Un jury de pros, issus de l’univers du BMX, élira la meilleure vidéo lors de cette soirée ouverte au public.