Des discriminations au logement devant le tribunal

©2007 20 minutes

— 

Une gérante d'agence

immobilière de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) est jugée depuis hier pour pratiques discriminatoires devant le tribunal correctionnel de Paris. En 2002, l'un des salariés de son agence avait signalé à SOS Racisme qu'il existait sur son lieu de travail des dossiers portant la mention « pas de gens de couleur » ou « pas d'immigrés ». L'as­so­cia­tion, qui avait effectué un testing confirmant cette thèse, demande une peine de cent jours à 100 €. Le tribunal tranchera le 20 septembre.