Un TGV Paris-Montpellier évacué après une mauvaise blague

FAITS DIVERS Une adolescente a voulu jouer un tour à sa mère en lui écrivant, dans un SMS, que deux individus armés se trouvaient à bord de son train…

C.T

— 

Les passagers d'un TGV Montpellier-Paris, en panne pendant plus de quatre heures au sud de Nîmes, ont pu regagner Nîmes mardi soir puis prendre un nouveau train vers Paris, a-t-on appris auprès de la direction régionale de la SNCF à Montpellier.
Les passagers d'un TGV Montpellier-Paris, en panne pendant plus de quatre heures au sud de Nîmes, ont pu regagner Nîmes mardi soir puis prendre un nouveau train vers Paris, a-t-on appris auprès de la direction régionale de la SNCF à Montpellier. — Boris Horvat AFP/Archives

Un TGV Paris-Montpellier a été évacué mardi matin en gare de Nîmes (Hérault) après une mauvaise blague d’une mineure, a rapporté M6 Info. Aux alentours de 13h, l'adolescente, qui se trouvait à bord du train, a envoyé un SMS à sa mère pour lui faire croire que deux individus armés étaient dans son wagon.

Sa mère a tenté de la joindre à plusieurs reprises, sans succès. La jeune fille s’était assoupie après l’envoi de son message, et son portable ne captait pas à ce moment précis. Très inquiète et imaginant le pire, la maman a appelé la police en urgence.

Affaire classée sans suite

Un important dispositif de police a alors été déployé à Nîmes lorsque le train 6255 est entré en gare à 14h05. La PAF (Police aux frontières de Nîmes) s’est jointe aux agents de la SNCF pour procéder à l’évacuation des passagers. A 14h15, les forces de l’ordre se sont rendus à l'évidence: aucun suspect armé n’était dans le train et tout cela n'était qu’une blague de mauvais goût.

La jeune fille coupable de ce canular ne sera pas poursuivie par le parquet, qui a classé l’affaire sans suite. Le message envoyé à sa mère était d’ordre privé.