Attaque du Thalys: « La probabilité pour qu'une telle attaque se reproduise est faible »

REPORTAGE Pas d'angoisse particulière chez les passagers présents Gare du Nord ce lundi matin, après l'attaque survenue dans le train Thalys vendredi soir....

Camille Tombret

— 

Les passagers des trains Thalys ne se sentent pas
Les passagers des trains Thalys ne se sentent pas — Camille.TOMBRET/20Minutes

« Je ne suis pas stressé », clame Olivier, un habitué des trajets en Thalys, ce lundi matin, gare du Nord. Plus de 48h après l’attaque déjouée dans le Thalys vendredi soir entre Amsterdam et Paris, les usagers de la gare du Nord ne se sentent pas particulièrement en insécurité. Il faut dire que, comme annoncé par le ministre des Transports, la présence policière semble bien avoir été renforcée. Les militaires et les forces de police patrouillant dans le cadre du plan Vigipirate semblent plus nombreux qu’à l’habitude. « C’est vrai que j’ai vu de nombreux contrôles effectués sur des voyageurs ce matin », indique Isabelle, professeur âgée de 32 ans en Asie.

« Pas de messages ou consignes particulières dans le Thalys »

Dans le hall, les annonces de la SNCF précisant que « tout bagage sans surveillance fera l’objet d’une intervention de police » passent en boucle. Des messages qui n’ont rien d’anxiogène, selon Elodie, 25 ans : « je ne sens pas de pression particulière, je ne trouve rien de différent. Cependant, je croise plus souvent les forces de l’ordre en gare de Strasbourg qu’à Paris », note-t-elle. Pour Isabelle, il n’y a pas de raisons de se sentir en danger, car « la probabilité pour que cela se reproduise est faible ».

Quant à ceux qui sont descendus du train en provenance d’Amsterdam, le voyage s’est déroulé de façon habituelle. « Nous n’avons pas eu de messages ni de consignes particulières. Mais nous avons assisté à un contrôle de police au départ du train. Ils sont passés dans les différents wagons et ont discuté avec les contrôleurs », déclare Catherine, passagère belge. « Le personnel était présent et de bonne humeur », ajoute Géraldine. Pour Catherine, c’était « symbolique », une manière de rassurer les voyageurs.

Les passagers des trains Thalys ne se sentent pas - Camille. TOMBRET/20Minutes

 

« Un événement qui chamboule »

Du côté de Thalys, aucune mesure n’a été communiquée. « Nous attendons les consignes de la part de l’entreprise », explique Julie, hôtesse à bord, basée à Bruxelles. « Nous sommes présents pour les voyageurs. Hier, il y a eu pas mal d’anxiété, nous avons donc dû rassurer un grand nombre de passagers, mais tout s’est bien passé », raconte l’hôtesse.

Quant à la polémique autour des déclarations du comédien Jean-Hugues Anglade accusant le personnel d’avoir abandonné les voyageurs, Julie se dit « scandalisée ». « Nous n’avons pas le même dispositif de contrôle que l’Eurostar, et ne sommes pas formés aux attaques terroristes. C’est un événement qui nous a chamboulés. Nous avons eu peur pour nos collègues et les clients, mais cela ne change rien à notre travail, qui est d’accompagner les usagers », explique l’hôtesse.