Maisons-Alfort: Un homme tente d’écraser un policier, son collègue ouvre le feu

FAITS DIVERS Plutôt que de subir un simple contrôle des forces de l’ordre, le suspect, qui roulait à contresens avenue de la République, a préféré roulé sur un policier…

C.T

— 

Illustration d'une voiture de police.
Illustration d'une voiture de police. — P. Pidoux / 20 minutes

Mardi matin, un contrôle routier vire au drame à Maisons-Alfort, rapporte Le Parisien mercredi soir. Une patrouille de police, dans une voiture sérigraphiée, circulait aux alentours de cinq heures, au niveau du quartier de l’avenue de la République. Suite à des travaux, la circulation a été modifiée, l’avenue n’est accessible que depuis l’avenue Général-Leclerc vers l’avenue du Professeur-Cadiot.

Les policiers ont aperçu une Smart roulant à contresens. Afin d’éviter tout incident, la patrouille a suivi le véhicule, l’incitant à s’arrêter sur le bas-côté. L’homme au volant s’est exécuté quelques mètres plus loin. Lorsque l’un des policiers descendait du véhicule pour effectuer le contrôle, l’homme a enclenché sa marche arrière et heurté le fonctionnaire, qui tomba à terre.

Le conducteur a poursuivi sa manœuvre afin de se dégager. C’est alors que le second policier a sorti son arme de service et ouvert le feu en direction des pneus. Le suspect a tout de même réussi à prendre la fuite.

Le suspect interpellé

Le policier a alors donné l’alerte pour intercepter le chauffard et son collègue, blessé, a pu être secouru. Un peu plus tard dans la matinée, des policiers de la Compagnie de sécurisation ont repéré une voiture similaire, stationnée rue Marc-Sangnier à Maisons-Alfort. Le véhicule présentait des impacts de balles, et des traces de sang à l’intérieur.

La police décide alors de tendre une « souricière » au suspect, qui n’a pas tardé à revenir près de son véhicule en boitant. Le suspect, blessé au mollet, a ainsi pu être interpellé par les forces de police.

Inconnu des services, le chauffard âgé de 26 ans a été conduit à l’hôpital, pour bénéficier de soins avant d’être confié à la PJ du Val-de-Marne, chargée de l’enquête. L’homme a été placé en garde à vue pour tentative d’homicide volontaire sur un agent de la force publique.

Avenue de la république, dans la commune de Maisons-Alfort, située dans le Val-de-Marne. - Google Maps