Le premier mouvement de grève sur la ligne de tramway parisien

©2007 20 minutes

— 

Depuis lundi et pour la première fois, la nouvelle ligne de tramway parisien (T3) est touchée par un mouvement social, qui devrait se prolonger aujourd'hui et demain. Hier, une rame sur deux seulement circulait aux heures de pointe. Selon la CGT, 90 % des agents sont en grève, et ce sont les cadres et les agents de maîtrise qui conduisent les tramways.

Les grévistes protestent contre le passage de la vitesse de 16 à 18 km/h. « Nous devons même passer à 20 km/h en 2008, sans rames ni conducteurs supplémentaires », indique la CGT. « Tous les machinistes disent qu'il est impossible d'aller au-delà de 16 km/h. Sinon, c'est dangereux », explique Cyrille Brown, secrétaire général Bus du syndicat. Selon lui, « le but est d'ajouter un tour supplémentaire (de cinq à six) par conducteur avec des temps de battement réduits, de façon à augmenter la fréquence, en passant de cinq minutes d'attente à quatre ». La RATP conteste ces arguments, expliquant que les 18 km/h peuvent être atteints, le T3 étant souvent en site propre. « Le temps de battement sera même augmenté pour les chauffeurs », fait valoir la Régie.