La moulin de Giverny des Balkany saisi, la villa de Saint-Martin vendue

SOCIETE Les juges d’instruction Renaud van Ruymbeke et Patricia Simon ont décidé de saisir le moulin de Giverny dans l’Eure...

R.L.

— 

Le député et maire de Levallois-Perret Patrick Balkany, à l'Assemblée nationale à Paris le 23 juin 2015
Le député et maire de Levallois-Perret Patrick Balkany, à l'Assemblée nationale à Paris le 23 juin 2015 — PATRICK KOVARIK AFP

La descente se poursuit. Selon Charlie Hebdo à paraître ce mercredi, les juges d’instruction parisiens Renaud van Ruymbeke et Patricia Simon, en charge du dossier Balkany, ont décidé de saisir le moulin de Giverny dans l’Eure.

Le moulin et la villa

S’il n’est plus propriétaire de cette résidence depuis des années - après l’avoir donné à ses enfants - le couple Balkany en a officiellement l’usufruit, leur permettant de déclarer à peine 150.000 euros de patrimoine pour l’ensemble du domaine, précise Libération. Un usufruit sous-évalué de « façon manifeste » selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, qui a transmis le dossier au parquet national financier, mentionne le site Internet du quotidien. Grégoire Lafarge, l’avocat du maire de Levallois a « immédiatement » fait appel de cette décision.

Par ailleurs, la Villa Pamplemousse, située sur l’île de Saint-Martin, dans les Antilles françaises, dont Isabelle Balkany a reconnu être la propriétaire au cours de l’instruction, a elle été vendue. Saisie il y a plusieurs mois, cette sublime résidence secondaire a été vendue avec l’accord des juges et le fruit de la vente saisie, relate Le Parisien.