Nuits des Etoiles: Peut-on aussi profiter du spectacle à Paris?

ASTRONOMIE Le souci de la capitale et d’autres grosses villes, c’est la pollution lumineuse, qui empêche de profiter à fond du ciel étoilé...

N.Bg.

— 

Illustration: Paris de nuit.
Illustration: Paris de nuit. — FRANCOLON XAVIER/SIPA

Des planètes, des étoiles filantes, des nébuleuses et deux galaxies : ce week-end, levez les yeux au ciel. Les Nuits des Etoiles, consacrées pour leur quart de siècle au thème des atmosphères planétaires, ont lieu du 5 au 7 août. A cette occasion, des clubs et associations d’astronomie vont accueillir gratuitement le public pour observer les étoiles. Même ce grand village à l’irréductible pollution lumineuse qu’est Paris ? Eh bien oui.

Intra-muros, deux sites accueilleront le public. La Cité des sciences et de l’industrie, d’abord, le vendredi uniquement, prévoit animation, observation et conférence. Rendez-vous à partir de 21h sur la prairie située entre la Géode et le Canal de l’Ourcq – sous réserve de météo favorable. A l’autre bout de la ville, on pourra monter tout le week-end en haut de la Tour Montparnasse pour un point de vue privilégié. Attention cependant, si l’animation est, comme le prévoit la charte des Nuits des Etoiles, gratuite, l’accès au 59e étage de la tour, lui, est payant.

Défaut… ou qualité

Au-delà du périphérique, de nombreux sites sont ouverts au public, comme à Ivry ou Saint-Ouen. La carte complète des animations du week-end est visible par ici.

Mais la pollution lumineuse dans une ville comme Paris ne risque-t-elle pas de gâcher l’observation ? « Pourvu qu’on trouve un endroit dégagé et qu’on ne se mette pas sous un lampadaire, non », répond le président de l’Association française d’astronomie Olivier Las Vergnas. Certes, admet-il, on perd le ciel profond et la Voie lactée ou la galaxie d’Andromède resteront cachées. « Mais il y a des choses qu’on peut très bien voir en ville, comme Saturne ou la Grande ourse », rassure l’astronome.

Un petit défaut qui peut selon lui se transformer en qualité si l’on profite des Nuits des Etoiles avec des enfants : perdus dans le chaos des étoiles en cas de ciel profond trop visible, ils se repéreront plus vite si seuls les objets les plus importants sont visibles. On se console comme on peut.