Paris: Fin du stationnement gratuit en août: Les questions qui se posent

STATIONNEMENT La mairie de Paris annule le stationnement gratuit dans Paris, une décision qui ne réjouit pas les internautes…

Camille Tombret

— 

Un horodateur a déjà été posé près de la fac de médecine, rue Benjamin-Kugler.
Un horodateur a déjà été posé près de la fac de médecine, rue Benjamin-Kugler. — G. Varela / 20 Minutes

Grande nouveauté cette année, la mairie de Paris décide de supprimer le traditionnel stationnement gratuit en août. Une mauvaise nouvelle pour les automobilistes, qui s’inscrit dans la réforme de la tarification du stationnement, adoptée les 14, 15, 16 décembre 2014 au Conseil de Paris.

Depuis le 1er janvier 2015, la plage horaire du stationnement payant est rallongée d’une heure en semaine, soit de 9h à 20h au lieu de 9h-19h. Le samedi, tous les quartiers de la ville deviennent également payants.

Pourquoi une telle mesure ?

L’objectif pour la mairie est d'« inciter les automobilistes à ne pas immobiliser longtemps une place de stationnement dans des zones dites "rotatives", c’est-à-dire les rues où des établissements génèrent des déplacements et des besoins en stationnement courte durée ».

Des raisons économiques rentrent également en compte. « Je constate aujourd’hui que, malheureusement, il y a un taux de fraude au stationnement rotatif de 90 % », déplore Christophe Najdovski (EELV), adjoint chargé de la voirie de Paris dans Le Parisien ce mercredi matin.

Où dans la capitale ?

Paris compte désormais non plus trois mais deux zones tarifaires. « Les zones sont alignées sur celles des arrondissements », explique la maire de Paris sur son site. Le tarif pour la zone 1, pour les arrondissements un à onze, est de quatre euros par heure.

Pour la zone 2, les arrondissements douze à 20, le stationnement coûte 2,40 euros. Pour la périphérie de la zone 2, le tarif était d’1,20 euro, il a donc augmenté de 100 % pour certains usagers.

Carte des deux nouvelles zones de stationnement à Paris. - Mairie de Paris

 

Comment régler votre stationnement ?

La plupart des horodateurs parisiens disposent désormais de lecteur de carte vous permettant de régler directement par carte bancaire. La Paris Carte, à puce prépayée est toujours disponible jusqu’à l’épuisement du stock d’une valeur de 15 ou 40 euros.

Depuis peu (début juillet), une nouvelle application appelée PMobile vous permet de payer votre horodateur à distance. Il vous suffit de remplir le code postal du lieu où est stationné votre véhicule, choisir le statut (visiteur, résident) et la durée, puis de valider le tarif. Pour rester dans le domaine du classique, la monnaie ça marche aussi.