Paris: Bientôt de grands travaux de rénovation pour l'hôpital Lariboisière

SANTE La ministre de la Santé, Marisol Touraine, et le Copermo ont validé le projet de rénovation de l'hôpital Lariboisière, vendredi...

C.T

— 

Entrée principale de l'hôpital Lariboisière, rue Ambroise Paré dans le 10e arrondissement de Paris.
Entrée principale de l'hôpital Lariboisière, rue Ambroise Paré dans le 10e arrondissement de Paris. — Google Maps

L'hôpital Lariboisière, situé dans le 10e arrondissement, a obtenu vendredi l'autorisation de débuter de grands travaux de rénovation, selon une information du Parisien. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, et le Comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins (Copermo) ont validé le projet de restructuration qui devrait transformer l'ancien hôpital en un bâtiment de haute technologie.

Dès 2021 un nouveau bâtiment devrait voir le jour pour accueillir 489 lits, un plateau médico-technique et un service d'accueil des urgences, capable de recevoir 100.000 patients chaque année. La maternité changera du tout au tout pour accueillir 3.200 accouchements par an. Un chantier de 316 millions d'euros, qui devrait prendre fin en 2024.

Une baisse de l'offre des soins de proximité ?

Ce projet est soutenu par l'Assistance publique-Hôpitaux Paris (AP-HP), ainsi que par la maire de Paris Anne Hidalgo, et le maire du 10e arrondissement Rémy Féraud (PS), rapporte Le Parisien.

Seulement le PCF et le Front de gauche craignent une baisse de l'offre des soins si le plan de renovation et d'extension de l'hôpital Laborisière aboutit. Une question qui inquiète depuis la formation du projet à l'automne dernier.

«Non seulement les terrains situés sur la partie ouest du site, qui accueillent actuellement la maternité et la crèche des enfants du personnel, sont destinés à être vendus au privé, mais en plus les 140 lits de gériatrie de l'hôpital Ferdinand-Widal, qui va fermer ses portes, ne seront pas transférés, comme prévu initialement, à Lariboisière. Ils seront accueillis à Bichat (13e), privant ainsi le quartier d'une offre de soins de proximité», déclare Dante Bassino, élu (PCF) du 10e arrondissement.

Pour Dante Bassino, «l'AP-HP a besoin de rentrées d'argent pour autofinancer ses projets», tout en souhaitant « rééquilibrer l'offre de soins nord parisienne ». En 2025, la construction du futur Hôpital Nord du Grand Paris prévu pour 2025, devrait venir compléter la reconstruction de Lariboisière.