Paris: Un frotteur du métro interpellé à la station Barbès-Rochechouart

FAITS DIVERS Cet homme de 41 ans a été déféré devant le magistrat du tribunal de grande instance de Paris, en vue de sa comparution immédiate devant la chambre correctionnelle…

Romain Lescuieux
— 
Des usagers dans le métro le 28 octobre 2010 à Paris.
Des usagers dans le métro le 28 octobre 2010 à Paris. — Miguel Medina AFP

Un homme de 41 ans a été interpellé lundi soir à la station de métro Barbès-Rochechouart (18e arrondissement), alors qu’il venait de se frotter à une jeune femme dans la rame, a appris ce jeudi 20 Minutes, au moment où le gouvernement lançait ce matin son plan de lutte contre le harcèlement sexuel dans les transports en commun.

Les frotteurs du métro, un phénomène difficile à chiffrer et à éradiquer

Immédiatement interpellé par une équipe de la sous-direction régionale de la police des transports (SDRPT), l’individu a été placé en garde à vue. Puis déféré devant le magistrat du tribunal de grande instance de Paris, en vue de sa comparution immédiate devant la chambre correctionnelle. D’autant qu’il n’en était pas à sa première agression sexuelle de ce type.

« Pulsions irrésistibles et incontrôlables »

En effet, les enquêteurs ont fait le rapprochement avec une agression similaire commise en début d’année sur la ligne C du RER. Lors des faits, l’individu avait saisi la jeune femme par la taille afin de se frotter à elle en mimant des gestes sexuels. Avant de s’enfuir, la jeune femme avait pris son agresseur en photo.

Harcèlement dans les transports : « 100 % des femmes ont déjà été victimes. »

Formellement identifié par les deux victimes, qui ont porté plainte, l’individu avait reconnu les faits et déclaré qu’il était « voué à des pulsions irrésistibles et incontrôlables et qu’il profitait de la forte affluence dans les transports pour les assouvir ».