Paris : Découvrez le projet de reconversion de la caserne de Reuilly en quatre points

URBANISME La reconversion en logements de la caserne de Reuilly de Paris débutera dès la rentrée…

Camille Tombret

— 

La caserne militaire de Reuilly, dans le 12e arrondissement de Paris, se transforme en logements, commerces et loisirs d'ici 2020.
La caserne militaire de Reuilly, dans le 12e arrondissement de Paris, se transforme en logements, commerces et loisirs d'ici 2020. —

La mutation de la caserne de Reuilly, située dans le 12e arrondissement de Paris, démarre à la rentrée, a annoncé Paris Habitat ce mercredi. Les différentes associations sociales et artistiques, résidant temporairement sur le site, seront relogées d’ici fin août. La caserne de Reuilly, d’une surface totale de deux hectares, se reconvertit en de nombreux logements, commerces et loisirs. 20 Minutes vous fait faire le tour du propriétaire en quatre points.

>> Voir notre diaporama sur l’exposition « Face au Mur » par ici

1- 580 nouveaux logements

En association avec la mairie de paris et la mairie du 12e arrondissement, Paris Habitat prévoit d’y construire 580 logements. « En ce qui concerne les logements, 50 % seront des logements sociaux (familiaux et étudiants), 20 % seront des logements familiaux à loyer intermédiaire et 30 % seront des appartements à loyer libre destinés à des investisseurs », explique Pierre Dariel, chef de service à la construction Paris Habitat. Les cinq principaux bâtiments historiques de la caserne vont donc être rénovés et entourés de nouvelles constructions, places et jardins.

2- Un chantier qui durera cinq ans

Dès septembre, les travaux préparatoires du chantier vont débuter. « Ce ne sera pas particulièrement spectaculaire la première année, on procède au curage des bâtiments » (désamiantage et déplombage), précise Pierre Dariel. Le chantier est divisé en six lots, chacun confié à un architecte. La démolition ainsi que la demande du permis de construire sont prévues pour octobre-novembre 2015. Le gros œuvre lui, commencera fin 2016 et la livraison devrait être pour mi 2019-2020.

3- « Un parti pris » architectural

Le travail des architectes consiste à répondre à la demande des différents logements mais aussi de garder certains des bâtiments historiques de la caserne datant de 1864. « On a pris le parti de ne pas toucher à la devanture du bâtiment principal, de ne pas altérer la masse, son côté monumental », indique Yannick Beltrando, architecte urbaniste. Des modifications auront cependant lieu à l’arrière du bâtiment avec la création de niveaux, fenêtres et extensions. « Nous sommes soucieux de respecter l’architecture de la caserne militaire, il y a tout un travail de rythme et de symétrie », explique Nicolas gaudard, Architecte Mir responsable des deux pavillons commerciaux situés à l’entrée.

4- Les habitants du quartier impliqués dans le projet

L’aménagement des loisirs et des différents commerces répondront aux besoins des nouveaux résidents de la caserne de Reuilly. Pour cela, l’anthropologue Miguel Mazeri exerce un travail d’observation et de terrain auprès des habitants. « Le but est de faire un diagnostic urbain, de construire la ville ensemble et non pas séparément », souligne le docteur en anthropologie sociale. Une nouvelle concertation aura lieu en automne. Le projet accueillera de nombreux commerçants mais aussi un cabinet médical, des ateliers d’artistes, une crèche de 66 berceaux, un parking et un local d’activités.