Les Verts en appellent au MoDem

Magali Gruet

— 

De son côté, la gauche a accusé le gouvernement et les députés de droite de chercher à "rallonger" les débats pour justifier l'utilisation d'un 49.3 (adoption sans vote).
De son côté, la gauche a accusé le gouvernement et les députés de droite de chercher à "rallonger" les débats pour justifier l'utilisation d'un 49.3 (adoption sans vote). — Franck Fife AFP/archives

Les deux circonscriptions parisiennes détenues par des députés Verts sont au coude à coude avec leurs concurrents UMP, et les Verts parisiens espèrent que les candidats du MoDem appeleront à voter pour eux. Ce soir, Denis Baupin estime que «c'est l'heure pour le MoDem de montrer si ils souhaitent qu'une écologie politique entre à l'Assemblée nationale ou non». Dans la 11e circonscription, Marielle de Sarnez, MoDem, a totalisé 18,4% des voix, ce qui l'empêche de se présenter au second tour à 300 voix près environ. Et le candidat Vert Yves Cochet est talonné de près par la candidate UMP Nicole Guedj.

Dans la 1ère circonscription, où la député sortante Verte Martine Billard est devancée de deux points par Jean-François Legaret UMP, Denis Baupin est confiant. «Elle progresse, la dernière fois elle avait quatre points de retard au premier tour. C'est le fruit de son travail, dans une circonscription difficile.»