«Notre électorat n'est pas allé voter»

INTERVIEW Jean-Paul Huchon, président socialiste de la région Ile-de-France réagit à la vague bleue au premier tour des législatives...

— 

Jean-Paul Huchon, président socialiste de la région Ile-de-France réagit à la vague bleue au premier tour des législatives.

Comment analysez-vous la situation du PS en Ile-de-France?

 
Notre électorat qui s’était déplacé en masse dans les quartiers lors de la présidentielle, n’est pas allé voter cette fois-ci. La gauche en est la principale victime, principalement en Ile-de-France. Quelques exemples: à Argenteuil (Val-d’Oise), l’UMP Georges Mothron est en passe de l’emporter très nettement contre notre candidat Faouzi Lamdaoui, alors que Ségolène Royal était arrivée en tête à la présidentielle. Idem à Mantes (Yvelines) où Pierre Bédier devrait l’emporter. A Trappes, notre jeune candidate Safia Otokoré ne transforme pas l’essai, puisqu’elle est quinze points derrière. En Seine-et-Marne, nous subissons une sérieuse dégelée. Enfin dans le Val-de-Marne, l’espoir de placer notre candidat Jean-Luc Laurent est amoindri, puisque Pierre Gosnat (PCF) est en tête.
 
Vous attendiez-vous à une telle défaite?
 
C’est grosso-modo conforme aux projections, avec une gauche qui n’existe quasiment plus en dehors du PS. On est sur une base de 80-90 députés. Mais tout va se jouer à 3 ou 4% au soir du deuxième tour, c’est pourquoi on va essayer de créer un sursaut entre les deux tours.
 
Il n’y a qu’une semaine, comme allez-vous vous y prendre?

 
Les gens vont quand même se réveiller lundi matin avec la gueule de bois, et vont se rendre que l’Assemblée est en passe de devenir monochrome.
 
Y-a-t-il des motifs de satisfaction?
 
On devrait gagner une circonscription à Cergy-Pontoise, et on peut l’emporter à L’Haÿ-lès-Roses. Manuel Valls va être réélu à Evry. En revanche c’est serré pour Julien Dray.
 
Le sursaut annoncé de la gauche à Paris ne semble pas si évident que cela, comment l’ananlysez-vous?
 
La résistance n’est tout de même pas mauvaise. Là où c’est tangent, c’est dans les 12è et 14è arrondissements, et dans la 1ère circonscription (les quatre arrondissements centraux). Mais ce n’est pas perdu.