L'UMP règne sur la Seine-et-Marne

LEGISLATIVES Le département étéait déjà bleu, il est devenu bleu foncé...

— 

Sans surprise. La Seine-et-Marne était déjà bleue, elle est devenue bleu foncé. Alors que toutes les circonscriptions étaient détenues par l’UMP, Christian Jacob et Jean-François Copé (4e et 6e circonscription) sont élus dès le premier tour. Yves Jégo (3e) frôle les 50%, sans les atteindre.

Ailleurs, les candidats UMP partent largement favoris pour le second tour, même si le PS veut encore y croire dans la 8e, avec Olivier Faure face à Chantal Brunel. Dans la 2e, Nelly Renaud Touchard (PS) est éliminée, laissant la place à un duel entre candidats de droite, qui verra s’affronter Didier Julia (UMP), qui a réuni plus de 35 % des suffrages, et Frédéric Valletoux (Divers droite), qui a obtenu 21,2 % des voix.