Paris: La banque du «Mont-de-piété» va bientôt fermer

ECONOMIE Selon les informations des « Echos », le CMP-Banque pourra cesser son activité vers 2021…

R.L.

— 

Le Crédit municipal de Paris (CMP), institution financière qui pratique le prêt sur gage depuis 1777 et familièrement dénommée "Ma Tante", déplore sa trop bonne santé, miroir inversé d'une "nouvelle aggravation de la crise économique".
Le Crédit municipal de Paris (CMP), institution financière qui pratique le prêt sur gage depuis 1777 et familièrement dénommée "Ma Tante", déplore sa trop bonne santé, miroir inversé d'une "nouvelle aggravation de la crise économique". — Stephane de Sakutin afp.com

La filiale bancaire de la banque du Crédit Municipal de Paris est sur le point de mettre la clef sous la porte, rapporte ce mardi Les Echos. En effet, lundi soir, un conseil d’administration de la filiale bancaire de l’ancien « Mont-de-Piété » « a donné mandat à son directeur général pour examiner les conditions de la mise en œuvre d’un projet de gestion extinctive de ses activités. Il devra remettre son projet en juillet », précise au quotidien une source proche du Crédit Municipal de Paris.

La ville de Paris va devoir recapitaliser

Le projet devra être remis en juillet prochain. Les Echos rappellent que cette option est à l’étude depuis plusieurs mois en raison des difficultés de la filiale bancaire qui multiplie les exercices dans le rouge (-3,2 millions en 2014, -5,77 millions en 2013 et -7 millions en 2012) et qui avait déjà nécessité un prêt de 10 millions d’euros de sa maison mère en 2013.

En conséquence, la ville de Paris va devoir recapitaliser le Crédit Municipal dont elle est le principal actionnaire afin de compenser la perte de valeur des actifs de CMP Banque. Cette opération pourrait être validée par le conseil de Paris lors de sa prochaine réunion le 29 juin, note le quotidien.