Un logement pour les femmes battues

©2007 20 minutes

— 

Un appartement HLM par an pour les habitantes de Bobigny victimes de violences conjugales. Hier la municipalité communiste a annoncé qu'elle s'engageait dans le dispositif « un toit pour elle », s'obligeant à réserver chaque année un logement du parc social pour abriter une femme battue.

Cet accord, le premier dans le département de Seine-Saint-Denis, devrait être imité d'ici à la fin de l'année par Stains, Aulnay-sous-Bois, Montfermeil et Montreuil. La Courneuve avait déjà expérimenté cette opération en 2006 et avait débloqué des logements relais et deux appartements.