Ile-de-France: Cinq astuces pour rentabiliser son temps passé dans les transports en commun

TENDANCE Du temps perdu les transports en commun? Non, du temps gagné grâce aux conseils du site Parent en banlieue...

Katrin Acou-Bouaziz, Parent en banlieue (Contributrice)

— 

Si certains en profitent pour réviser leurs fondamentaux sur la capitale, il y a bien d'autres choses à faire dans les transports en Ile-de-France.
Si certains en profitent pour réviser leurs fondamentaux sur la capitale, il y a bien d'autres choses à faire dans les transports en Ile-de-France. — Bruce Yuan-Yue B/SUPERSTOCK/SIPA

1h08 de trajet en moyenne par jour pour les Franciliens. Et si vous profitiez de ce temps libre pour barrer quelques lignes de votre to-do list et rentrer à la maison plus serein ? 20 minutes a sollicité Katrin Acou-Bouaziz du site Parent en banlieue pour dénicher les services malins dans les transports en commun.

1- Acheter des fruits et légumes de saison

Chaque week-end, vous rêvez d’avoir le temps de faire le marché ou de découvrir des soldes chez le primeur… Résultat, c’est légumes défraîchis du drive ou poussiéreux de la supérette au menu.

Ce qu’il vous faut : la liste des gares participantes à l’opération Panier fraîcheur et leurs horaires de vente. Des maraîchers locaux y amènent leurs fruits et légumes et même de temps en temps des œufs, fromage de chèvre, viandes… Entre 10 et 15 euros le panier, parfois réservable à l’avance.

2- Passer à la poste

Ouverte trop tard le matin, fermée le soir et le dimanche… et le samedi, qui a le courage d’aller à la poste ? Pendant ce temps, vos colis se morfondent et les achats sur le web deviennent plus compliqués qu’en boutique. Rageant.

Ce qu’il vous faut : un pick-up store en gare (Ermont-Eaubonne, Evry-Courcouronnes et Saint-Lazare) pour retirer, échanger et déposer vos colis. Vous y trouverez aussi pressing, cordonnerie, fleurs… En moins sophistiqués, des pick-up stations (consignes automatiques) ont poussé dans la majorité des gares SNCF Transilien.

3- Prendre soin de soi

Passer au labo, couper ses cheveux, faire du sport. Qui n’a pas au moins une de ces missions dans son agenda cette semaine ? Et surtout, qui réussit à s’y tenir ?

Ce qu’il vous faut : un labo en gare (la Défense, Gare de Lyon, Gare du Nord, Saint-Lazare) pour vos analyses médicales. Pensez aussi à un coiffeur express Beautybubble quasi sur le quai de RER ou de métro. Et pourquoi pas quelques minutes de We bike (dans les 5 grandes gares parisiennes) pour recharger votre portable en pédalant ?

4- Se cultiver

Les week-ends passent trop vite entre amis, famille et balades. Le soir, vous accusez le coup et optez plutôt pour une série qu’une nocturne au musée. Humain trop humain.

Ce qu’il vous faut : l’appli SNCF Hapi (gratuite) pour comprendre l’histoire de l’Île-de-France en prenant le train grâce à des anecdotes sur les lieux que vous croisez (parc, église, château…). Sans compter la poésie affichée dans les rames, les musiciens dans le métro et les expos photos en gare.

5- S’occuper de l’apéro ou du dessert

Vous la connaissez cette phrase/ce texto qu’on regrette aussitôt prononcé/écrit : « On apporte quelque chose pour la fête ce soir ? » La journée file et vous allez débarquer avec un rosé à deux sous ou un cake marbré déniché à l’épicier du coin.

Ce qu’il vous faut : un bon vin ou des chocolats (dans les pick-up store), un pâtissier de renom (Eric Kayser ou le bar à choux de Christophe Michalak Gare du Nord) ou une supérette un peu chic (Monop’, Marks and Spencer) désormais dans de nombreuses petites et grandes gares.

Site d'info pour les familles de la banlieue parisienne, Parent en banlieue facilite le quotidien de ceux qui veulent vivre « de l'autre côté du périph' ». Comment choisir sa banlieue ? Quels sont les musées hors de Paris intéressants pour les enfants ? Où trouver des produits frais dans son quartier ? Entre adresses coup de cœur, bons plans tous les mercredis, portraits de familles et articles société, Parent en banlieue fuit les clichés mais traque les initiatives énergisantes !