Paris: Des vendeurs de SFR soupçonnés d'avoir volé près de 200 téléphones portables

FAITS DIVERS Le larcin s’est déroulé au cours du mois de janvier...

R.L.

— 

Une enseigne SFR.
Une enseigne SFR. — XAVIER VILA/SIPA

Selon les informations du Parisien, plusieurs salariés d’une boutique de SFR, implantée rue du Faubourg-Saint-Antoine dans le 11ème arrondissement, ont été interpellés au début du mois de mai. Ces cinq vendeurs et ex-vendeurs sont soupçonnés d’avoir participé à un important cambriolage dans les locaux même du magasin SFR dans lequel ils étaient employés.

Un préjudice chiffré à plus de 100.000 euros

Le larcin s’est déroulé au cours du mois de janvier. Plusieurs inconnus étaient parvenus à voler près de 200 portables et plusieurs dizaines d’accessoires. Le préjudice avait alors été chiffré à plus de 100.000 euros. Les enquêteurs du 2e district de police judiciaire (DPJ) ont remonté la trace de ces cambrioleurs notamment car ces derniers utilisaient les téléphones volés pour appeler d’autres vendeurs, indique au Parisien, une source proche de l’affaire.

D’après le quotidien, deux d’entre eux sont passés aux aveux. Les cinq suspects ont finalement été remis en liberté en attendant que la justice se prononce sur les suites à donner à cette affaire.