Saisie record de cocaïne par les douanes d'Orly en 2014

FAITS DIVERS L'année 2014 a été marquée en particulier par une forte augmentation des saisies de cocaïne. 420 kg, soit une hausse de 58% par rapport à 2013...

20 Minutes avec AFP

— 

Les douaniers à l'aéroport d'Orly
Les douaniers à l'aéroport d'Orly — S. POUZET / 20 MINUTES

Les services douaniers d'Orly, deuxième aéroport international de France, ont réalisé en 2014 leur plus importante saisie de stupéfiants depuis 10 ans malgré l'imagination débordante des trafiquants, selon un communiqué reçu jeudi.

L'année 2014 a été marquée en particulier par une forte augmentation des saisies de cocaïne (420 kg, soit une hausse de 58% par rapport à 2013), provenant majoritairement de la zone des Caraïbes, route privilégiée pour le transport des stupéfiants depuis l'Amérique du Sud.Outre les vols nationaux et européens, l'aéroport d'Orly est spécialisé dans les vols vers et en provenance des Antilles.

De la cocaïne dans des poissons surgelés

Par comparaison, «seuls» 20 kg de résine de cannabis ont été saisis cette année, contre 165 kg en 2013, une «baisse conjoncturelle qui s'explique par le fait que les trafiquants ont emprunté l'an passé d'autres routes», selon Christophe Bertani, directeur-adjoint des douanes d'Orly. En 2015, les saisies de cannabis sont reparties à la hausse, a-t-il ajouté.

«Si les méthodes traditionnelles de transport de stupéfiants sont toujours utilisées, l'imagination des trafiquants en matière de moyens cachés demeure sans limite», indiquent les douanes dans leur communiqué.

C'est ainsi qu'en 2014, outre les habituelles valises à double-fond ou le transport "in corpore" (le convoyeur absorbe le stupéfiant, souvent au péril de sa vie), les douaniers d'Orly ont saisi de la cocaïne dans des avocats, des poissons surgelés, des poulets farcis, des produits d'hygiène ou encore des bouteilles de rhum.

6,5 tonnes de tabac interceptées

Parmi les marchandises prohibées ou fortement taxées, les saisies les plus marquantes ont concerné le tabac, avec plus de 6,5 tonnes interceptées, et les contrefaçons, avec 30.000 articles saisis représentant une valeur sur le marché de plus de 4 millions d'euros.

En matière fiscale, les contrôles effectués sur les entreprises et les particuliers ont permis le redressement de droits et taxes à hauteur de 1,4 million d'euros.

Au total, les douaniers de cet aéroport situé dans le Val-de-Marne, à une dizaine de kilomètres au sud de Paris, ont réalisé plus de 2.800 constatations contentieuses et recouvré près de 470.000 euros de pénalités.

En 2014, la Douane française a saisi 198,4 tonnes de drogues, 422,7 tonnes de tabacs de contrebande et 8,8 millions d'articles de contrefaçons.